L’appel du président : J’ai fondé cette association en mai 2009 avec une poignée de passionnés un mois après que ces « monstres sacrés » du rail aient été retirés du service commercial. Ces engins à la technologie moderne pour l’époque (boite automatique, puissance, etc..) ont permis de désenclaver nos campagnes. Rien ne les arrêtait, pas même les fortes chutes de neige du Jura ou du Haut-Doubs. Cette « Micheline » c’est la mémoire de nos belles années, d’un certain savoir-faire Français. Ce x2816 datant de 1958, a besoin de votre aide afin de poursuivre et d’atteindre l’objectif d’une préservation dynamique afin de faire de nouveau chanter le son légendaire de son moteur MGO ! ! !
A très bientôt je l’espère à bord de cet autorail lors d’une prochaine circulation.
BILLEREY Michaël

Pourquoi une souscription :
La révision du Flaman demande une somme très importante, de 15 000 euros soit l’équivalent du prix d’une petite voiture. C’est pour cette raison que nous souhaitons ouvrir une souscription en partenariat avec la Fondation du patrimoine afin de vous associer à cette belle aventure de préservation d’un engin aussi emblématique.

Les autorails X 2800, souvent appelés « Micheline » par le passé dans nos campagnes, ont marqué leur époque à plusieurs niveaux. Cette série d’autorails fut construite à 119 exemplaires par deux constructeurs, Décauville et Renault. Mais tous ont été équipés du même moteur de légende, le fameux MGO construit par la SACM . Le premier moteur diesel de grande puissance (825 ch) conçu en France. Reconnaissable parmi tous avec sa mélodie unique due à la musique de son V12 et à sa boite automatique Mekydro, cet autorail est quelque part la « Harley » ou « la Porsche » du rail au niveau sonore. Il reste encore de nos jours l’autorail le plus puissant, pouvant à lui seul tracter 4 remorques. Mais surtout il a eu une carrière de plus de 50 ans, et parcouru toutes les régions de France (hormis le Nord). Conçus fin des années 50, les derniers exemplaires ont tiré leur révérence en 2009 dans la région Franche-Comté, sur la ligne du Valdahon devant des centaines d’admirateurs, preuve s’il en est, qu’ils avaient bénéficié d’une construction robuste. Increvables mais aussi symbole d’un savoir-faire exceptionnel et avant-gardiste des ingénieurs de l’époque sans les moyens informatiques actuels, ces engins méritaient qu’un exemplaire soit préservé en état de marche d’où la création de notre association : L’Autorail x2800 du Haut-Doubs.

Médias

Nature des travaux

L’association, possède le x2816 depuis 2012 qu’elle a sauvé du ferraillage.
Dans l’optique de le maintenir en état de fonctionnement, afin d’assurer des circulations touristiques ou des prestations culturelles, comme la mise à disposition pour le cinéma. Après plusieurs milliers d’heures de travail et d’Euros dépensés, afin de restaurer l’engin. Elle a jusqu’à ce jour tout autofinancé par ses propres moyens, via l’organisation d’un salon de modélisme ferroviaire.
Elle doit désormais, faire réviser le FLAMAN.
Cet élément est en quelque sorte la boîte noire du train, il enregistre sur une bande graphique tous les événements.
Or, cet équipement ressemblant à une grosse horloge doit passer tous les quinze ans en révision dans un atelier spécialisé. Durant 220 heures il va être complètement démonté, contrôlé sur un banc spécifique. Certaines pièces seront changées obligatoirement, voir refabriquées, A noter qu’il existe en France un seul atelier capable de réaliser ces travaux. Seules 3 personnes possèdent encore le savoir-faire. En plus d’aider financièrement l’association, vous pérenniserez un savoir-faire, et favoriserez des formations éventuelles. Car tous le matériel ferroviaire historique actuellement préservé est équipé d’un Flaman, et pourrait à terme ne plus pouvoir circuler si ce savoir se perdait…

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine