La Chapelle Saint Georges, inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté en date du 7 juin 1968, se situe dans l’enceinte du château médiéval sur une colline surplombant la ville.
Fondée en 1289 par le comte Othon IV de Bourgogne, elle est détruite en 1295 au cours de la révolte des barons comtois contre le roi de France, reconstruite en 1369, saccagée en 1477 par les troupes de Louis XI. Enfin elle est reconstruite en 1500 dans l’état actuel.
La Chapelle est de style ogival. Ses murs épais sont renforcés par six contreforts de belles pierres. Une large porte en plein cintre s’ouvre sur le devant que domine un petit clocheton.
A l’intérieur des voûtes plâtrées sont construites sur de belles croisées d’ogives. Le sol d’une superficie de 38 m2 environ, est recouvert de larges pierres plates.
Trois grandes fenêtres ogivales éclairent le chœur.
Vers 1970, la Chapelle en très mauvais état, a besoin d’une restauration urgente; d’importantes pénétrations d’eau ont décollé les plâtres qui jonchent le sol.

Médias

Nature des travaux

Mars 2014, un diagnostic précis est réalisé concernant l’état de la toiture en laves : des phénomènes de glissement apparaissent, principalement en partie haute du pan sud et sur le pan nord de la nef. Et il y a présence d’eau de pluie dans le comble. L’étanchéité de la toiture n’est donc plus assurée.
Le projet vise à restaurer la toiture en laves et le campanile, petit édicule situé à la partie sommitale du pignon ouest de la chapelle ainsi que la croix et la girouette.
Le coût des travaux est estimé à 159 626 € HT, ce qui représente un investissement important pour la commune.
Par la générosité de vos dons, aidez-nous à conserver ce patrimoine exceptionnel.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine