LA FONTAINE D'ELLEN WILLMOTT A TRESSERVE

Sur les traces de la Reine Victoria, la jeune et entreprenante Ellen Willmott vient prendre les eaux à Aix-les-Bains en 1889. Elle tombe sous le charme de la colline de Tresserve et y achète une propriété qui surplombe le lac du Bourget. D’une simple maison elle fait un château, d’un terrain agricole elle fait un jardin exceptionnel où, grande collectionneuse, elle plante arbres rares, fleurs alpines et plus de 10 000 rosiers…
La colline de Tresserve est située sur une nappe artésienne approvisionnant les puits qui jalonnent sa partie supérieure sur environ 2 km. Cette particularité naturelle permet à Ellen Willmott de créer un réseau d’irrigation performant pour l’ensemble de son jardin. La fontaine qu’elle installe à proximité du puits, devant la maison, alimente en eau courante les différents étages de celle-ci, prouesse pour l’époque ! Si le mécanisme d’origine a disparu, le volant de la pompe est encore présent et la fontaine dispense aujourd’hui de l’eau potable du réseau.

Médias

Nature des travaux

L’édifice est très dégradé, en particulier la façade qui présente un intérêt architectural certain avec son élégant motif de coquille et de tête de lion. Toute cette partie réalisée en molasse locale, matériau très tendre, est fortement érodée. Seuls le bassin et sa plinthe, taillés dans du calcaire dur, ont résisté aux intempéries.

Une restauration soignée confiée après consultation à l’entreprise Deltour permettra de retrouver l’aspect de ce bel ouvrage : purge des parements, remplacement des parties endommagées par des éléments de molasse grise anciens, sculpture à l’identique des motifs décoratifs, patine d’harmonisation en chaux grasse…

Partenaires

  • Association pour la sauvegarde du patrimoine de Tresserve




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine