LAVOIR DU BAN DU COUR A BOHAS-MEYRIAT-RIGNAT

Au Bon-Puits, à Rignat, il y a deux sources proches l’une de l’autre, mais de régimes différents. Celle de « Bourbouillon » fut captée pour en faire une réserve exploitable, en creusant à son emplacement un puits assez profond où l’on puisait l’eau à l’aide d’un seau et d’une simple chaine. Le surplus de l’eau (quand il y en avait un) s’écoulait dans le « Gabereau » qui se perd toujours dans un pré voisin. La seconde source alimentait directement un lavoir édifié dans les années 1850 (récemment restauré avec l’aide de la Fondation du patrimoine). Mais on s’aperçut rapidement que ce lavoir était peu utilisable : le débit de la source était trop faible, surtout en été, et l’eau y croupissait.

La commune décida alors, en 1874, en profitant de la pente naturelle du terrain, de conduire l’eau de la source du Bourbouillon sur la place du Ban-de-Cour, située à 400 mètres à l’est, pour y alimenter la fontaine-abreuvoir qui manquait dans ce quartier. L’eau était stockée dans une citerne d’où une pompe à bras la faisait monter, le surplus coulant en permanence dans l’abreuvoir avant d’alimenter un nouveau lavoir construit en aval en 1880, par l’architecte Rochet et l’entrepreneur Palabo.

Médias

Nature des travaux

Le lavoir du Ban-de-Cour a bénéficié de quelques aménagements peu après sa construction (couverture, cloison entre l’abreuvoir et le lavoir proprement dit etc.), mais son utilisation fut de courte durée. Depuis, il ne cesse de se détériorer, mais la commune a décidé de le sauver et a déjà procédé à la réfection complète de la toiture en gardant cependant la plus grande partie de la charpente d’origine. Il reste maintenant à en assurer la clôture et à lui donner une nouvelle utilisation patrimoniale avec la présentation des témoins de la vie traditionnelle des habitants de nos villages.
Le projet élaboré par un architecte prévoit de compléter les éléments d’origine par des aménagements contemporains destinés à l’accueil du public.

Pour réaliser ce projet, la commune et l’association « L’Héritage de nos Villages » chargée d’animer ce lieu, font appel à l’aide de tous les habitants.
Les donateurs pourront bénéficier d’avantages fiscaux très appréciables grâce à la Fondation du patrimoine qui pourra elle-même participer financièrement à ce projet à proportion et en plus du montant de la souscription.

Vocation du site

Le lavoir pourrait devenir un lieu de présentation idéal pour les témoignages de la vie traditionnelle locale, que l'association a déjà commencé à rassembler, ainsi que d'expositions concernant la vie culturelle actuelle de nos villages de Bohas, Meyriat, Rignat Photos, Peintures, etc....

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine