LAZARET DE MINDIN A SAINT-BREVIN-LES-PINS

C'est en 1862, à la suite de l'épidémie de fièvre jaune à Saint-Nazaire, que le vaste lazaret de Mindin est édifié. Il est construit à proximité d’un port où l’on isolait les navires, les marchandises et les personnes arrivant par la voie maritime en provenance de pays infestés par les maladies contagieuses. En 1899, le port de Saint-Nazaire prend le relais et le lazaret de Mindin est alors fermé. Il rouvre ses portes durant la première guerre mondiale pour accueillir les soldats. Pendant la seconde guerre mondiale, il est occupé par l’armée allemande.
Le 1er juillet 1946, les malades réintègrent Mindin, mais de nombreux locaux sont délabrés, d’autres complètement réaménagés. Commence alors un long travail de restauration et de construction : des chambres et des réfectoires sont créés pour abriter 110 nouveaux malades incurables. En 1953, l’établissement hospitalier abrite plus de 600 patients. Il devient hospice public en 1961 et la prise en charge des enfants, adolescents et adultes handicapés ne cesse de s’accroitre, nécessitant la construction de nouveaux pavillons et la rénovation des parties anciennes de l’établissement. En 1998, après délibération du Conseil Général de Loire-Atlantique, le site devient l’Etablissement Public Médico-Social de Saint Brévin les Pins. Le bâtiment d’origine du lazaret a été quant à lui petit à petit abandonné au profit des bâtiments plus fonctionnels.

Nature des travaux

Le lazaret est aujourd’hui à rénover intégralement (reconstruction des parties effondrées, remplacement des pierres altérées, réfection des joints, enduit à la chaux des maçonneries et de la serrurerie.

Vocation du site

Le lazaret restauré servira de lien entre les gens de passage (promeneurs à pied ou à vélo) et les personnes accueillies au Centre. Il sera un lieu de présentation et de mémoire fonctionnant en lien avec le musée de Mindin (dédié à la Marine).

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine