Les ruines du Château royal de Montceaux les Meaux

Le Château royal de Montceaux les Meaux, classé Monument Historique pour son Parc et ses bâtiments, constitue un haut lieu de l'histoire de France. Le château, qui remonte au XIIe siècle, est admirablement situé et décoré avec magnificence. Il fut assidûment fréquenté par la cour depuis Charles IX jusqu'à Louis XIV devenant l'un des lieux majeurs du pouvoir royal, au cœur de l'histoire de France des XVe et XVIe siècles, notamment par son rôle prépondérant pendant les guerres de religion. Acquis par Henri II, il sera transformé en château royal sous la conduite de Catherine de Médicis. A la mort de cette dernière, il fut racheté par Henri IV pour l’offrir à sa maîtresse Gabrielle d'Estrées qui en devint Marquise, puis il devint la propriété de sa femme Marie de Médicis à l'occasion de la naissance de Louis XIII, ce dernier fréquentant aussi beaucoup Montceaux. Son histoire le fait nommer couramment le "Château des trois reines".
Au-delà de son importance historique, le Château, dont il ne reste malheureusement que ses vestiges imposants, représente d’abord un chef d'œuvre de l'architecture de la Renaissance. Les plus grands artistes de l’époque y contribuèrent, ceux-là même qui travaillèrent au Louvre, à Fontainebleau, au Palais du Luxembourg : Philibert Delorme , Jacques Androuet du Cerceau, du Primatice ou de Salomon de Brosse. Avec Fontainebleau, Montceaux est aussi l’un des derniers vestiges de l’art des jardins français du XVIe siècle. Le dessin des jardins a disparu mais les belles perspectives et « vistas » des terrasses à l’italienne subsistent.
La présence d’imposantes ruines au milieu d’un parc aux arbres donne toujours à Montceaux un charme extraordinaire.

Médias

Nature des travaux

Le Château fut malheureusement progressivement abandonné à partir du XVIIe siècle, puis déserté à la Révolution Française. Démoli systématiquement à partir de 1799, l’ensemble servit même ensuite de carrière de pierre. Le corps principal du bâtiment fut ainsi progressivement réduit à l’état de ruines dont ne restent que des parties imposantes : le corps d’entrée converti - un temps - en grange. Des pans de colonnes restant comme suspendues au milieu du parc.

L’ensemble est aujourd’hui en péril du fait notamment des dégâts de la tempête de 1999 et de la succession d’hivers rudes et pluvieux.

Avec l’appui de la DRAC Ile de France et du Conseil départemental de Seine-et-Marne, l’appel aux dons lancé avec la Fondation du Patrimoine vise donc à assurer l’étanchéification de la protection supérieure des pans de murs et le remplacement de pierres manquantes. Faute de quoi c’est l’existence même des vestiges qui est menacée à très court terme.

Vocation du site

Le Château royal de Montceaux-Les-Meaux a fait le choix, depuis 2009, de s’engager dans une large ouverture au public et à l’accueil de manifestations artistiques et culturelles de toutes natures : théâtre, art lyrique, musique, cinéma, musique électronique, accueil d’artistes, tournages… L’objectif est d’en faire un pôle d’attractivité en matière de projets artistiques et scientifiques. La campagne de préservation des ruines s’inscrit dans cette ambition. Au-delà de l’indispensable sauvegarde des éléments architecturaux, l’enjeu est également de sécuriser les ruines afin de faciliter l’accueil du public et de permettre l’ouverture du Château à des manifestations culturelles permettant à un public de toutes natures de s’approprier ce superbe lieu.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • Les ruines du Château royal de Montceaux les Meaux
  • Les ruines du Château royal de Montceaux les Meaux

    Fondation du patrimoine