Le bâtiment de la Magnanerie a été construit dans les années 1840 pour servir de…, magnanerie, c’est-à-dire pour élever les vers à soie. A cette époque, la sériciculture était à son apogée et l’Ardèche était avec le Gard le département où il s’élevait le plus de vers à soie ; beaucoup de fermes ont alors été » agrandies et de nombreuses magnaneries ont été aménagées.
Le bâtiment a subi peu de transformations au cours des ans, il permet donc de témoigner de l’architecture rurale du XIXème siècle, c’est pour cela qu’il a un intérêt patrimonial.
La crise séricicole, qui a frappé les élevages à partir de 1855, a eu raison de la destination de ce bâtiment qui sera transformé en école de filles au début du XXème siècle. Plus tard, le bâtiment deviendra centre d’accueil pour des colonies de vacances, d’abord pour le service social de la Préfecture de Paris puis pour une association belge. La vétusté du bâtiment et sa non-conformité pour l’hébergement de groupes feront que le bâtiment sera « désaffecté » à la fin des années 1990.

 

Médias

Nature des travaux

Une rénovation architecturale urgente

Ce bâtiment n’a bénéficié d’aucuns travaux jusqu’à la récente réfection indispensable de la toiture (été 2012), il est donc en mauvais état structurel et technique. Ainsi, par exemple, l’ensemble du plancher est supporté par des étais ! Par conséquent, tout le rez-de-chaussée, soit 150 m², ne peut être utilisé, sauf pour des fonctions de stockage.
La réhabilitation de ce bâtiment communal est donc impérative, ce sont des travaux importants qui portent sur la structure du bâtiment, pour répondre aux normes de sécurité et faciliter les circulations internes, notamment pour permettre l’accessibilité à tous les publics.
L’aspect du bâtiment ne sera pas modifié par la prise en compte des contraintes de la muséographie et du parcours scénographique. Des extensions sont prévues (accueil, boutique, laboratoire…), elles seront réalisées de façon à ne pas toucher directement à l’intégrité du bâtiment, à l’inverse elles viendront même valoriser le bâtiment traditionnel.
Un architecte spécialisé dans le domaine du patrimoine a été choisi pour mieux assurer la démarche du projet de rénovation.

Descriptif des travaux :
Rénovation complète du bâtiment (hors toiture déjà réalisée) avec réfection des façades, enduits intérieurs, dalle intermédiaire, création d’une seconde rampe d’escalier (normes sécurité) et d’une cage d’ascenseur (tourisme adapté). Restauration des huisseries. Restauration des murs d’enceinte extérieurs.

Vocation du site

Racheté par la mairie de Lagorce en 1999, le bâtiment accueille alors le site muséal de « Ma Magnanerie » qui était installé depuis les années 1960 à Vallon, il retrouve ainsi sa vocation d’origine.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine