MAÎTRE-AUTEL ANCIEN DE L'ÉGLISE SAINTS-PIERRE-ET-PAUL DE WALDIGHOFFEN

C'est au XIVe siècle que la première trace écrite de la construction d’une chapelle dédiée à saint Pierre est mentionnée dans le cadre du village de Waldighoffen.
Moins d’un siècle plus tard, vers 1445, la première église « en dur » est construite par les nobles de la famille d’Eptingen et prend ainsi la place de la chapelle initiale.
En raison de la croissance démographique du village, l’église verra deux agrandissements : le premier en 1835, par l’allongement de l’église primitive, le deuxième, par l’adjonction d’une nouvelle nef centrale et d’une nef latérale. Ces travaux s’achèvent en 1907 par l’inauguration de « l’harmonieuse dissymétrie » de l’église telle que nous pouvons l’admirer de nos jours.

L’attention du Conseil de Fabrique, actuellement, est dirigée vers l’autel de l’église primitive. Cet autel ayant pris la succession d’un autre, probablement en pierre, est daté du début du XVIIIe siècle.
De style baroque, celui-ci est l’œuvre d’un artiste sundgauvien, Joseph Xavier Hauwiller, originaire de Magstatt-le-Bas. L’acquisition de cet autel fut faite beaucoup plus tardivement et proviendrait de l’église d’un monastère.

Cet autel est constitué de deux tableaux latéraux, peints sur bois, représentant la Nativité et la Circoncision du Christ. Le tableau central, peint sur toile, évoque les Fiançailles de Marie et de Joseph. Quatre statues en bois polychrome représentant les saints Pierre et Paul, patrons de l’église, ainsi que saint Blaise et saint Barthelemy, complètent l’ensemble remarquable de ce mobilier liturgique.

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine