MINOTERIE DE VEILLARD À BOURG-CHARENTE

Aussi loin que l'on puisse remonter, il y a eu des moulins sur le Romède, petit affluent de la Charente qui traverse la commune de Bourg-Charente. Son débit très régulier a favorisé l'activité des moulins, puis des minoteries au cours des siècles. Au lieudit Veillard, le Grand moulin devient au XIXe siècle la minoterie Baud, en service jusqu'au milieu des années 1990. L'ensemble des machines et des mécanismes est resté en état depuis la cessation d'activité, ce qui confère une grande valeur au site, répertorié au patrimoine industriel de la région Poitou-Charentes.
En 2010, la minoterie est menacée de démolition. La Commune de Bourg-Charente en fait l'acquisition pour l'euro symbolique, dans le but de la sauvegarder puis de la mettre en valeur.

Médias

Nature des travaux

Il s'agit d'abord de sauvegarder la minoterie. La première urgence est de mettre hors d'air et hors d'eau le bâtiment qui se dégrade. Il faudra ensuite consolider les fondations, abîmées par l'érosion de l'eau circulant dans le canal.

Vocation du site

A terme, l'objectif est de créer un musée sur l'histoire des moulins à Veillard, et plus largement en Pays du Cognac. A travers l'histoire des moulins de Bourg-Charente, c'est tout un pan de l'histoire locale qui peut être retracé d'une façon originale : pas moins de onze moulins étaient à l'oeuvre sur le cours d'eau sur moins de trois kilomètres.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine