Ce musée est installé depuis 1978 dans l’ancienne Chapelle des Ursulines, construite par le Duc de Blacas en 1629. Il est constitué de peintures, gouaches, aquarelles, dessins, fusains, de la donation faite à la ville d’Aups par Monsieur Bruno Bassano d’une partie de sa collection, en reconnaissance à la France qui lui a accordé le droit d’asile en 1923 lorsqu’il tentait de fuir son pays d’origine, l’Italie, pour des raisons politiques.

 Ce musée d’art contemporain regroupe trois écoles de peinture, plus de 280 toiles dont 58 pour le seul Simon Segal. Au rez-de-chaussée, une première salle est destinée aux expositions temporaires de peinture, sculpture… Une seconde salle, dans le cloître au fond de la chapelle (derrière les grilles où s’installaient les Ursulines pour entendre la messe) est entièrement dédiée au peintre d’origine russe Simon Segal. On peut admirer au 1 er étage, les œuvres de Frédéric Mange, fer de lance de l’école de Toulon et de nombreux autres peintres (Verdhilan, Sabatier, Echevin, Tamari…), les œuvres de l’Ecole de Paris (Moualla, S. de Bièvre…) et de l’Ecole de Bourges (L. Thibaudet, J. Girard, Gautron…). D’autres œuvres encore, dont une lithographie de Van Dongen, font que la renommée du musée Segal dépasse le cadre local et même français.

Médias

Nature des travaux

L’écrin de ce remarquable ensemble pictural est malheureusement fort abîmé. Des travaux visant à supprimer les infiltrations d’eau et à réparer les dégâts déjà commis doivent être effectués d’urgence.

Vocation du site

Volonté que le musée Simon Segal redevienne un centre de vie culturel.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine