Thierenbach est placé en 1142 sous l'autorité de l'abbaye de Cluny dirigée alors par Pierre le Vénérable. Un petit prieuré bénédictin s'installe et une église romane - dont les vestiges de la fondation sont encore visibles à l'entrée - est élevée à la place du sanctuaire primitif.

La statue de la Vierge attire alors un pèlerinage important, très fréquenté au Moyen Age. Mais la Guerre de Trente Ans entraîne la destruction de l'église. Le projet de reconstruction est mené à bien de 1719 à 1723 par Peter Thumb qui a déjà travaillé à Guebwiller pour l'abbaye de Murbach.

Incendiés en 1884, l'église et le couvent sont ensuite restaurés, avant d'être endommagés pendant les bombardements français de la Première Guerre mondiale. La nouvelle restauration de l'après-guerre s'achève en 1932 par la construction d'un clocher à bulbe d'inspiration baroque.

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine