Bâtie en granit et couverte en ardoise, l'orangerie actuelle semble dater de la fin du XIXe siècle. Un projet de construction ou d'embellissement daté de 1885 a été retrouvé, à l'époque de la duchesse de Berghes.

A ce même emplacement, le plan du jardin mentionne les traces d'un bâtiment. Apparemment il ne s'agit pas de l'édifice actuel, deux batiments séparés étant représentés sur le plan de 1885.

Aujourd'hui, l'orangerie a subi les affres du temps. Une campagne de restauration est nécessaire pour la préserver.

Médias

Nature des travaux

Après des travaux de maçonnerie de façade, la nouvelle campagne de restauration concerne la restauration des menuiseries.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine