ORGUE DE L'EGLISE DE LAMPERTSLOCH

Une histoire particulière :
L’orgue de l’église simultanée de Lampertsloch est, avec celui de Bertsheim, l’un des deux instruments qui nous restent de la famille de facteurs d’orgues Moeller. Posé en 1833 par Johannn-Jacob Moeller originaire d’Oberbronn, le devis est rentré dans les annales ! Rédigé par l’architecte Louis Martin Zegowitz, ce dernier se mêla un peu de tout alors qu’il n’y connaissait pas grand-chose en facture d’orgues. C’était surtout pour justifier le prélèvement de ses honoraires sur le prix de l’orgue. Mais c'est tout de même à lui que l'on doit l'idée d'un buffet assez original, bien proportionné, avec des Tourelles de 7 tuyaux et des Plates-faces de 9, en très bon état de conservation.
L’instrument fut réparé à plusieurs reprises en 1843, 1855 et en 1869 par Felix Mockers de Seltz. En 1904, Edmond-Alexandre Roethinger effectua plusieurs modifications et remplaça en 1911 l’orgue mécanique par un orgue pneumatique dans le buffet d’origine.
C’est aussi à ce moment-là que fut installée une nouvelle console tournée vers l’autel.

Médias

Nature des travaux

Depuis les derniers travaux entrepris de 1950 à 1957, l’état de l’instrument s’est progressivement détérioré sous l’effet de la vrillette (insecte xylophage) jusqu’à devenir injouable dans les années 90.
En 2004, quelques passionnés de musique et d’histoire ont créé, avec le soutien de la commune, propriétaire de l’instrument, et des deux paroisses, une association afin d’œuvrer pour la restauration de l’orgue. Au fil des années, l’association a collecté des dons et organisé des concerts pour participer au financement des travaux de restauration.
Durant ces années, les membres de l’association et la commune ont également travaillé avec Marc Schaefer, organiste et expert reconnu, pour définir les choix de restauration. Entre une reconstruction de l’orgue originel ou une restauration de l’instrument dans sa configuration actuelle, la commune a opté pour la deuxième solution. Celle-ci a l’avantage de mettre en valeur les différentes évolutions techniques tout en conservant un maximum de pièces installées par les différents facteurs d’orgues. La restauration de l’orgue redonnera à l’instrument sa sonorité musicale telle que les anciens ont pu l’entendre lors des différentes cérémonies cultuelles.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine