ORGUE DE L'EGLISE SAINT-NICOLAS DE LA FERTÉ VIDAME

« Si vous aimez notre cité et son église, si vous êtes attaché à la conservation du patrimoine, si vous pensez que notre belle église ne doit pas rester muette et que l’orgue doit résonner et faire vibrer les coeurs, n’hésitez pas, rejoignez-nous ! »

Au cours de la première moitié du XVIIIe, le Marquis Cyril-Jules Patu de Saint-Vincent fait installer un orgue dans la chapelle familiale privative qu’il occupe en l’église de Pin-la-Garenne. En 1868, l’orgue est cédé à l’église et installé sur la tribune. Il fait l’objet de réparataions ainsi que de l’adjonction d’un second sommier pour recevoir les tuyaux de sous-basses. Il semble avoir fonctionné jusqu’en 1917. En 1978, l’orgue est cédé à un groupe de jeunes mélomanes passionnés qui entreprennent sa restauration avec le concours de Jean Jacques Mounier, facteur d’orgue. En 1980, l’église de la Ferté-Vidame est choisie pour abriter l’orgue qui sera finalement inauguré en 1989. A la suite des travaux de décaissement du sol réalisés dans l’église de la Ferté-Vidame, l’orgue a subi des dommages le rendant inutilisable et nécessitant une remise en état générale.

Médias

Nature des travaux

Composé de 10 jeux, 2 claviers de 54 notes, 1 pédalier de 30 marches, l’orgue tire sa principale qualité de sa belle sonorité. Toutefois, la soufflerie est son point faible. Depuis sa création, elle n’a jamais permis la production d’un vent stable et suffisant. Il est nécessaire de la renouveler. Le tableau électrique nécessite une reprise totale. Le sommier est une pièce maîtresse. Il est composé en deux parties et supporte les tuyaux de « Grand Orgue » et ceux du positif. Son état sera vérifié après démontage mais il est probable qu’une restauration complète soit nécessaire. Les quelques 900 tuyaux, très sensibles à la poussière doivent être nettoyés pour retrouver la propreté originelle du biseau, puis débosselés et dégraissés. Certains se sont affaissés et seront ressoudés. L’instrument demande en tout état de cause une reprise complète de l’harmonie et l’accord de tous les jeux à travers la recherche d’une esthétique dans l’esprit du Grand Siècle.

Le montant des travaux s’élève à 40 087 euros TTC.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine