PALAIS DU GOUVERNEUR MILITAIRE DE STRASBOURG

Classé en partie depuis 1931, l'Hôtel du Gouverneur militaire de Strasbourg est un lieu exceptionnel du patrimoine français et alsacien.
L'Hôtel du Gouverneur Militaire est le dernier grand hôtel princier construit à Strasbourg au XVIIIe siècle dans le style Régence. Il s’inspire surtout du Palais Rohan à Strasbourg.
Il fut construit en 1754 pour les frères Gayot, arrière petit-fils de Louis XIV dont l’aîné possédait la charge de prêteur royal.
En 1770, l’hôtel est vendu et sera habité par le Prince Maximilien-Joseph, propriétaire du régiment Royal Alsace. Le Palais connaîtra alors une période de faste et de raffinement sans égal. A la révolution, le Prince d’origine allemande quitte son magnifique Palais et deviendra par la suite en 1806 roi de Bavière.
A la fin de sa vie, le Prince de Deux-Ponts pourra se vanter d’être le grand-père de l’empereur François-Joseph d’Autriche, de l’impératrice Elisabeth d'Autriche (Sissi) et l’arrière grand-père de Louis II de Bavière.
Après la révolution, le Palais connaîtra des utilisations plus ou moins heureuses jusqu’au début du XIXe siècle ou menaçant de ruine il deviendra, après un grand chantier de rénovation, la résidence du Gouverneur militaire de Strasbourg.
Depuis lors, les Gouverneurs militaires de Strasbourg s’emploient à tout faire pour entretenir, restaurer et préserver ce patrimoine alsacien.

Ce projet a été clôturé le 27 mars 2017, la collecte et les travaux sont terminés. Nous vous remercions pour votre générosité qui a permis de mener à bien ce beau projet de restauration ! 

Médias

Nature des travaux

« Le miroir du ciel d’Alsace » :
Donnant sur la Place Broglie, les jardins du Palais du Gouverneur militaire de Strasbourg sont composés d’un motif « à la française » sur près de 1800 m².
Un bassin de cinq mètres sur quatre est placé au centre des jardins, sa forme très particulière venant égayer le motif assez strict des parterres.
Au fil du temps, ce bassin a souffert. De nombreuses fissures et écaillements sont apparus, le rendant inutilisable.
Une restauration permettrait de lui rendre sa fonction première de « miroir du ciel d’Alsace ».
« L’apothéose du Prince Maximilien » :
Il s’agit d’une fresque de 50 mètre carrés réalisée par le peintre Joseph Melling en 1785, elle est incontestablement le joyau du Palais. Elle représente Maximilien-Joseph de Deux-Ponts, introduit auprès de l'assemblée des dieux sur l'Olympe, avant d’être couronné.
Cette fresque nécessite des travaux de restauration et de sauvegarde. En effet, certaines parties commencent à s’écailler. La restauration vise donc à retrouver l’état originel de la fresque et à la sauvegarder en la recouvrant d’un film protecteur.
La « salle d’assemblée » et « la salle » :
Le bureau du Gouverneur, qui était dénommé « Salle Assemblée », est la plus grande pièce du Palais avec ses 120 mètres carrés et la mieux décorée.
Dès sa création, elle servait de salle de réunion et de grand salon, permettant ainsi au Préteur Royal de recevoir dignement les élus locaux.
Aujourd’hui, cette très belle pièce abrite le bureau du Gouverneur militaire de Strasbourg.
Les boiseries, les dorures et les tableaux de cette pièce mériteraient de retrouver tout l’éclat du XVIIIe siècle.
La pièce nommée « La Salle » occupait au XVIIIe siècle une double fonction : celle de salon de compagnie et celle de salle à manger, surtout à partir de 1786.
Aujourd’hui, cette pièce abrite le bureau du directeur des services du Palais.
Ces deux pièces furent restaurées avec des peintures à base de cuivre, rendant après oxydation, ternes toutes les dorures avec le temps. Le projet de restauration vise donc à retrouver l’aspect originel avec une dorure à la feuille d’or.


Les premiers travaux porteront sur la restauration du bassin.
Tous les dons sont les bienvenus en espérant que vous trouverez dans ce projet les mêmes valeurs qui nous animent : une recherche d’authenticité et une exigence de qualité.


Avantages :

  • D’un abattement de 60% sur l’impôt sur les sociétés.
  • De retombées médiatiques.
  • Une mise en avant de votre participation lors des nombreuses visites et réceptions au Palais notamment pour les 3 000 visiteurs des journées européennes du Patrimoine.
  • Des visites privées du Palais pour une valorisation de votre participation auprès de vos salariés et/ou clients en les associant à ce projet.
  • D’invitations privilégiées à une soirée d’exception organisée au Palais pour les entreprises donatrices et leurs invités.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine