Situé à la pointe sud de la commune de La Tremblade, le phare de la Coubre permet, avec le phare de Cordouan, de sécuriser l'accès des navires dans l'estuaire de la Gironde. Il s'élève sur la pointe de la Coubre, en une position avancée qui était autrefois le point le plus élevé de la côte sauvage.

C'est en décembre 1904 que l'on commença la construction du phare. Construit très rapidement grâce à l'emploi du béton de ciment, il fut mis en service le 1er octobre 1905. De plan cylindrique, il adopte le type "trompette". La cage est entièrement recouverte de carreaux d'opaline blanche et bleue et contient un escalier métallique en vis, suspendu, de 300 marches. D'une hauteur de 64 mètres, il offre une portée lumineuse de 52 kms. C'est le seul grand phare en béton répertorié de France.  

Position : 45° 41' 48' N / 1° 14' 00' W

 

Médias

Nature des travaux

En 2011/2012, des travaux ont permis de consolider la structure en béton de la plateforme en encorbellement. Ils ont donné lieu à une collecte, qui a permis de récolter 10 000 euros, abondée par la Fondation du patrimoine à hauteur de 14 700 euros, soit un soutien global de 25 % du montant des travaux.

Vocation du site

Toujours en activité, il marque depuis des siècles le lieu d'atterrissage principal des navires se dirigeant vers Bordeaux.

Il accueille aussi, chaque année, près de 30 000 visiteurs. A partir de sa plateforme, la "passerelle", il offre un point de vue unique sur les pertuis et l'estuaire de la Gironde.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • PHARE DE LA COUBRE

    mairie de La Tremblade

  • PHARE DE LA COUBRE

    mairie de La Tremblade

  • PHARE DE LA COUBRE

    mairie de La Tremblade

  • PHARE DE LA COUBRE

    mairie de La Tremblade