PONT CANAL DE CHANTEMERLE A VAUX

Le pont-canal de Chantemerle situé sur la commune de Vaux est l'un des plus anciens ponts-canaux du canal de Berry. Il est l’un des derniers encore en eau. Il a été dessiné par Joseph DUTENS, l’ingénieur des Ponts et Chaussées en charge de la construction du canal de Berry en 1814. Il permet à ce canal de franchir la rivière de la Magieure, dont le cours a été modifié de façon importante pour permettre sa construction qui fût terminée en 1825.

Cet ouvrage d’art, d’une longueur totale de 27 mètres a été construit en pierre de grison provenant des carrières de Vallon-en-Sully et de Montvicq. Il possède 3 arches en arc de cercle de 7 mètres d’ouverture et d’1 mètre de flèche, reposant sur des piliers de 1,83 mètre de hauteur. Il est fondé sur un radier en béton de 70 cm d'épaisseur. Sa cuvette a une largeur de 4 mètres et est comprise entre deux bajoyers de 2,50 mètres d'épaisseur. Une écluse à sas fait immédiatement suite au pont-canal.

De fait, cet ouvrage est un monument historique remarquable sur le canal de Berry. En effet, aujourd’hui ce canal conserve de nombreuses traces de son activité industrielle passée : maisons éclusières, pont levis de Davoue, écluses… Il est considéré comme un espace touristique support d’activité de pleine nature : sentier d'interprétation, location de pédalos, musée retraçant la vie des mariniers, voie verte. Ainsi, la sauvegarde du pont-canal de Vaux s’inscrit dans une valorisation patrimoniale plus large à l’échelle de l’ensemble du linéaire hydraulique.

Médias

Nature des travaux

Au fil du temps, cet édifice a connut des problèmes d’étanchéité favorisant les dégradations au niveau des maçonneries sur l’ensemble de la structure.
Des travaux importants de restauration et sécurisation vont être entrepris afin de développer le tourisme sur l’axe de la Vallée du Cher et du canal de Berry, de maintenir en eau le canal de Berry pour permettre les prélèvements en eau de certaines entreprises du bassin et les activités piscicoles, d'assurer la continuité biologique et écologique du cours d’eau la Magieure et de limiter les risques d’inondation pouvant résulter de la rupture du pont-canal.

Le coût total estimé du projet de restauration est de 1 132 000 € TTC.
Le Syndicat intercommunal pour l’entretien et le maintien en eau du canal de Berry, maitre d’ouvrage du projet de restauration a déjà reçu le soutien de l’Etat, de l’Europe (Leader) et du Conseil départemental de l’Allier. Pour compléter le financement de cette restauration ambitieuse, il lance aujourd’hui en partenariat avec la Fondation du patrimoine, un appel au mécénat privé par l’intermédiaire d’une souscription publique.

Les acteurs impliqués dans ce projet (Syndicat intercommunal, commune, collectivités locales, associations et partenaires) remercient par avance toutes celles et ceux qui participeront à ce projet destiné à préserver et valoriser un patrimoine d’exception du Val de Cher et par conséquent du canal de Berry.

devenez acteur
de la fondation du patrimoine