PONT DE SAINT-GOUSTAN A AURAY

Le pont enjambe la rivière du Loch à un endroit où les deux rives se resserrent. Avant le Moyen-Age, le franchissement de la rivière à gué était peut-être possible. Les Ducs de Bretagne ont aussi repéré cet endroit idéal : leur château est construit sur le plateau en hauteur. Il domine le pont et le port. La construction d'un pont est une aubaine pour les finances ducales car des droits de passage sont exigés. Un pont est source de prospérité.

Quoique situé à plus de 15 km de la mer, en fond de ria, le pont subit l'influence quotidienne des marées et des forts courants notamment lors des grandes marées. Il est un ouvrage essentiel du réseau routier de Bretagne Sud jusqu'à la construction du pont de la Terre rouge au XIXème siècle. Les diligences venant de Vannes empruntaient la rue Neuve, franchissaient le pont et remontaient la rue Pavée (actuelle rue Philippe Vannier) pour gagner la Grand place.

Médias

Nature des travaux

La proposition envisage de partager différemment l’espace :
- les véhicules empruntent la partie centrale du pont, en circulation alternée ;
- tandis que les piétons cheminent de part et d’autre de la chaussée, en utilisant les retraites ménagées par les avant-becs, où des bancs permettent de s’asseoir.

La chaussée circulée, large de 3m, réutilise les pavés anciens. Elle est délimitée par deux caniveaux pavés, à deux rangs, coulant à ciel ouvert. Les cheminements piétons sont revêtus de pavés de même nature. Ils seront triés afin de choisir les plus lisses, les plus confortables pour la marche. Le surplus de pavés anciens est utilisé pour accompagner le retour du pont, quai Martin et les raccordements sont améliorés pour assurer une continuité piétonne.

Le nivellement est ajusté pour répondre aux normes PMR, tout en conservant le profil en long du pont.
Le mobilier est simplifié et reprend les modèles utilisés sur Saint-Goustan.

La reprise de la chaussée s’accompagne de travaux sur les réseaux : la canalisation d’eau potable est changée, les réseaux d’électricité, de télécom et de gaz sont protégés et des fourreaux sont passés à titre conservatoire.

La pierre marquant la plus haute crue (marée de 1878) est mise en valeur.
L’éclairage, déjà étudié, dans le cadre de l’aménagement de la place, est réadapté.

Vocation du site

Le pont de Saint-Goustan est inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 13 avril 1944. Il intègre le site protégé du golfe du Morbihan (site inscrit par arrêté du 15 avril 1965) au titre de la loi de 1930. Pour mémoire, le quartier de Saint-Goustan était déjà inscrit ; le site du Golfe l'a intégralement inclus.

Le pont intègre également la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) de la ville dont l'étude a été terminée en 1989 et approuvée en conseil municipal en 1998. La zone est actuellement en cours de transformation en Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP).

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine