PORCHE DU JARDIN DU PRESBYTÈRE A LE CHATELARD

La commission patrimoine de la mairie du Châtelard souhaite rénover le porche de 1764 qui a été longtemps délaissé. Lors de la restauration du presbytère en 1971 il n’a fait l’objet d’aucuns travaux puisque le jardin du curé était devenu un parking.
Pour comprendre l’histoire du porche il faut connaître l’histoire du presbytère. Rien ne permet de déterminer les origines exactes de cette vieille bâtisse solidement construite au point le plus haut du bourg. L’histoire populaire raconte que ses fondations reposent sur l’une des anciennes tours qui protégeaient le château au dessus du cimetière actuel (propriété privée où il existe encore quelques vestiges qui pour certains datent de l’époque gallo romaine reconnus par le centre archéologique de Lyon et le conservatoire du patrimoine de Chambéry). Les incendies successifs de 1601 et 1644 mirent à mal la bâtisse mais elle a toujours été reconstruite.

En 1742 le Père François Grillet est nommé au Châtelard et en 1759, il fait réaliser des devis pour agrandir le bâtiment dans lequel il a déjà fait des travaux sur ses propres deniers. Les syndics et conseillers du village ne veulent rien entendre et l’affaire va jusqu’au procès qu’il va perdre évidemment. Très contrarié par ce jugement, il fait réaliser un mur pour clore le presbytère et son jardin, c’est là que notre porche apparaît en 1764.
Au début il était clos par deux portes en bois, les gonds encastrés dans les jambages en sont la preuve.

Médias

Nature des travaux

Les travaux consistent à le démonter entièrement, le reconstruire et refaire la charpente du toit à l’identique avec des ardoises. La lanterne de l’éclairage public actuel sera déplacée.
Pour faire vivre ce projet, en plus des visites guidées par les guides de la FACIM, l’association Saint Jean organise chaque été les «Rencontres Artisanales au Vieux Bourg» qui regroupent de vrais artisans autour du presbytère et de l’église. L’association met un point d’honneur à raconter l’histoire du lieu aux visiteurs très curieux durant la journée. La mairie leur permet d’investir le site en donnant les autorisations.

Le but de la démarche de la commune serait de mettre en avant son riche patrimoine en faisant du presbytère, après quelques rénovations, un centre culturel (archives, musée...).
Le porche rénové sera la première marche pour ce beau projet.

Aidez-nous à restaurer ce bien!

Vocation du site

Cette réalisation nous tient à cœur car le porche est en très mauvais état et penche vers la montée de Revel. Ce chemin est emprunté l’été par les vacanciers avec un guide du patrimoine ainsi que par les habitants toute l’année.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine