<div style="text-align: justify;"><span style="color:#A90703"><span style="font-size:14px"><strong>« Un mélange subtil de patrimoine naturel, culturel, paysager…. »</strong></span></span>

Niché sur son piton rocheux qui domine la vallée de la Thines, le village est accroché au pied de l’église romane <strong>Notre Dame de Thines</strong>, érigée entre 1130 et 1150, classée monument historique par Prosper Mérimée.

C’est un « <em>incomparable petit chef d’œuvre, assurément la perle des églises vivaroises (…)</em> », décrit Pierre-Marie AUZAS, inspecteur principal des monuments historiques en 1943.

Le <span style="color:#A90703"><strong>presbytère</strong></span>, dont l’origine remonte vraisemblablement au XVème siècle, est accolé à l’église. Sa terrasse surplombe les toits en lauzes des maisons situées en contrebas et domine la vallée de la Thines. « <em>Un site exceptionnel que rien n’altère et où chaque apport est un enrichissement</em> » (P. M. Auzas).</div>

Médias

Nature des travaux

Les épisodes cévenols ont gravement touché notre commune. En septembre et novembre 2014, une partie importante de notre voirie communale a été endommagée, et le toit du presbytère dont les murs et les plafonds du 1er étage ont été détériorés par de graves infiltrations. Ce toit est partiellement en lauzes, avec une partie qui avait été refaite il y a quelques années en tuiles mécaniques.

Situé dans l’<span style="color:#A90703"><strong>enceinte du site protégé de l’église</strong></span>, le toit est à refaire entièrement en lauzes. Nous sommes donc en rapport avec l’Architecte des Bâtiments de France, et confierons les travaux à un architecte du patrimoine.

Nous profiterons de ces travaux pour programmer l’isolation en commençant par le toit puis, dans un deuxième temps nous changerons l’ensemble des huisseries.

Le coût estimatif de ces travaux de réfection de la toiture s’élève à <strong>122.000€ H.T</strong>.

Vocation du site

Ce presbytère appartient à la commune de <strong><span style="color:#A90703">Malarce sur la Thines</span></strong> qui en a fait un gîte d’étape en 1991, date à laquelle s’est constituée en parallèle une association pour ouvrir des sentiers de randonnée sur la commune. Les randonneurs, de plus en plus nombreux et fidèles au fil des années, apprécient «<em> un site exceptionnel, hors normes, qui passe à coté des schémas touristiques traditionnels… dans un village du bout du monde, témoin d’une vie religieuse et rurale disparue…une bulle où se ressourcer </em>»

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine