PUITS GRAND DE COURTINES AUX TERNES

La Fondation du patrimoine encourage la commune des Ternes à restaurer son patrimoine vernaculaire en ouvrant une souscription en faveur de la sauvegarde du puits grand de Courtines.


Situé sur la Planèze à 1005 mètres d’altitude, le village de Courtines est mentionné en 1060 lors d’une donation du château et de l’église au monastère de Saint-Flour (d’après le dictionnaire statistique du Cantal). De nos jours subsistent de très belles habitations en pierre de lave.

Le puits de Courtines est une structure remarquable qui a été visité par les membres de la Fondation du Patrimoine lors de la sortie annuelle qui avait eu lieu en 2010. Il est recouvert de grosses dalles de phonolithe, et prolongé par deux goulottes destinés à alimenter deux bassins qui devaient servir d’abreuvoir; le tout sculpté en pierre volcanique, est d’une facture exceptionnelle comparable à la fontaine de Bredons, près de Murat. Comme ce dernier, c’est l’œuvre d’un artisan de la Planèze qui n’a pas d’équivalent dans le Cantal.

Médias

Nature des travaux

Outre ses abords qui devraient être dégagés, le puits est dans un état de dégradation avancée. Sa couverture doit être reprise et sécurisée, les deux goulottes réinstallées et le bassin manquant doit être refait à l’identique par rapport à celui qui existe actuellement.

Vocation du site

Abandonné depuis près d’un demi-siècle, sa remise en service deviendra un pôle d’animation pour Saint-Flour, pays d’art et d’histoire. Le puits de Courtines se trouve sur un itinéraire-découverte de la Planèze de Saint-Flour.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine