RESTAURATION DE L'EGLISE D'OLMO

Selon divers documents historiques, l'église Sainte Julite et Saint Quilicus d'Olmu existait déjà au moyen âge, en un emplacement excentré du village. Démolie, elle a été reconstruite en son emplacement actuel durant la première moitié du XVIIème siècle. D'une structure très simple, à nef unique, elle a par la suite été agrandie en plusieurs étapes au cours des siècles suivants, en particulier en 1725 (construction des travées et du choeur tels qu'on les voit de nos jours), puis en 1890, date à laquelle le peintre cortenais Dominique Paccioni entreprit la réalisation des magnifiques fresques que l'on peut encore admirer aujourd'hui. La construction du clocher dans sa forme actuelle date de la même période.

Au fil du temps d'importants désordres se sont fait jour: fissures, infiltrations, effets de capilarité auxquels se greffent des soucis d'humidité et de condensation liés à la présence d'enduits inapropriés.

En ce début de XXIème siècle il apparait indispensable d'entamer la restauration de ce joyau du patrimoine baroque insulaire.

Médias

Nature des travaux

La première tranche de travaux visera à stabiliser l'ensemble de l'édifice et mettre un terme aux infiltrations et autres soucis qui détériorent gravement l'église. Ces travaux interviendront sur les parties extérieures de l'édifice. La deuxième tranche de travaux concernera quand à elle l'espace intérieur de l'édifice.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine