• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Restauration de la bergerie de Pech-Latt

    Restaurer un bâtiment traditionnel et participer à la protection des chauves-souris

    Bergerie
    Patrimoine naturel
    Collecte terminée
    Restauration de la bergerie de Pech-Latt

    © CEN Occitanie

    pinMapSvgLAGRASSE - Aude
    60 000
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : protéger des chauves-souris protégées

    La SC Château de Pech-Latt et le Conservatoire d'Espaces Naturels Occitanie sont liés par une convention qui s'applique sur des parcelles viticoles et de garrigues, dont une sur laquelle se trouve cette bergerie ancienne. Celle-ci présente un fort enjeu pour la conservation des chauves-souris puisqu'elle accueille, en période de reproduction, une colonie de Grands rhinolophes et de Murins à oreilles échancrées. Les effectifs de ces espèces protégées et vulnérables sont en baisse d'année en année, notamment à cause de la toiture qui se dégrade. Pour enrayer ce déclin, le programme "Patrimoine naturel et biodiversité" de la Fondation du Patrimoine attribue une aide de 60 000 € pour la réparation de la toiture, la reconstitution de la porte principale de la bergerie et la création d'un faux-plafond pour apporter une zone de refuge aux chauves-souris.

    • 2022

      Début de travaux

    Le lieu et son histoire : un bâtiment traditionnel en pierre sèche

    Outre son intérêt environnemental, la bergerie de Pech-Latt est représentative d'un patrimoine agricole ancien. Elle a été construite pour un usage pastoral à l'époque où l'élevage était très présent dans ce secteur avant la mise en culture du vignoble. Depuis le départ des derniers troupeaux , son usage a été abandonné.

    La mobilisation : le domaine viticole, le CEN et des associations

    Le domaine viticole a pour projet de mettre à disposition ses parcelles pour le pâturage hivernal de brebis à un éleveur. Le vignoble étant en agriculture biologique, le pâturage des vignes par un troupeau de brebis en hiver serait en totale cohérence et permettrait de réduire les risque d'incendies. Par conséquent, la bergerie actuellement inoccupée pourra retrouver son usage pastoral en permettant l'abri pour le troupeau, usage compatible avec la conservation des colonies de chauves-souris.

    Le Groupe Derivaz d'Etude et de Protection des Chiroptères de l'Aude est impliqué dans le projet puisqu'ils réalisent le suivi des populations de chauves-souris du site.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 02/06/2022

    Vous aimerez aussi

    Voir tous les projets

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact