RESTAURATION VILLA MAX A CHELLES

Construite en 1889, à l’époque où Chelles se développe grâce à l’implantation de la ligne de Chemin de Fer Paris Meaux, elle est représentative des modes architecturales de la IIIème République. Implantée au sud d’une parcelle de plus de 2000 m², acquise alors par M. Limoges, elle comporte deux niveaux habitables édifiés sur un sous-sol surélevé d’environ 1 mètre, et un dernier étage de combles, également habitables. Une tour carrée, en semi hors-œuvre, renferme un grand escalier à trois quarts tournants, d’une belle facture. La maçonnerie est pour partie en moellons de pierre hourdés à la chaux, et pour partie en briques, lesquelles forment en façade un décor losangé souligné originellement par des joints blancs.

Le décor intérieur est entièrement conservé. La cage d’escalier présente un dessin de faux joints rouges, d’inspiration néogothique mais qui comporte déjà des motifs décoratifs inspirés de l’Art Nouveau. En façade ouest, le bow-window a conservé ses vitraux d’origine.

La couverture est en ardoises, et le faitage du pavillon de la tour était originellement orné de feston en zinc et d’une girouette, connus par quelques photographies.

Le jardin, de style « anglo-chinois », qui comporte de beaux arbres, date également de l’origine de la construction, et est orné de « fabriques » en ciment armé dans le style de celui des Buttes-Chaumont à Paris.

Médias

Nature des travaux

Après deux années de travaux réalisés avec des chantiers internationaux de bénévoles en partenariat avec le Groupement REMPART Ile-de-France et au cours desquels le décor originel de la cage d’escalier a été remis au jour, il est maintenant nécessaire de réaliser des travaux de restauration des couvertures, en commençant par celles de la tour, des reprises de structures (également sur le dernier étage de la tour, en pans de bois), ainsi que des travaux d’aménagements intérieurs (réfection de plafond au second étage, distribution électrique et éclairage complémentaire au rez-de-chaussée, restauration et protection des vitraux, rénovation des persiennes métalliques…).

Ces travaux seront réalisés pour la majeure partie d’entre eux par un Chantier Ecole, dans le cadre d’un appel à projet proposé par le Conseil Régional d’Ile-de-France, en partenariat avec la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment et le Groupement REMPART Ile-de-France, association porteuse du projet.

Les interventions complémentaires qui n’entrent pas dans ce programme d’insertion qui sera ouvert à une dizaine de jeunes du bassin d’emploi de Chelles et de la Communauté d’Agglomération de Marne-et- Chantereine, seront confiées à des entreprises spécialisées (ferronnerie, vitraux, etc.).

Vocation du site

Les travaux projetés ont évidemment pour finalité première de conserver un élément important du patrimoine de Chelles. Mais au-delà de la seule conservation, il est indispensable que l’édifice trouve toute sa place dans la vie culturelle de notre cité. Sa situation, face à la gare, en permet un accès particulièrement aisé pour tous. Il a donc vocation a devenir un pôle culturel de quartier, où pourront être présentés des expositions sur l’histoire et la vie locale. Dans son état actuel, deux expositions proposées par la Société Archéologique et Historique de Chelles ont déjà été proposées, la dernière en date retraçant l’histoire du lotissement de Chantereine à l’occasion du centenaire de sa création. Des cours de paléographie y sont également dispensés, et le bâtiment ainsi que son jardin, sont ouverts au public le plus souvent possible, notamment à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Des animations, en partenariat avec les commerçants chellois, seront également programmées dès que possible.

A l’issue de cette campagne de travaux, une journée « porte ouverte » sera organisée à laquelle seront invitées les personnes et les entreprises qui auront, tant par leur générosité que par leur savoir-faire, participé à cette réhabilitation. Une brochure, rappelant les travaux réalisés et remerciant les divers participants sera également éditée.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • RESTAURATION VILLA MAX A CHELLES

    SAHC / Fondation du patrimoine

  • RESTAURATION VILLA MAX A CHELLES

    SAHC / Fondation du patrimoine

  • RESTAURATION VILLA MAX A CHELLES

    SAHC / Fondation du patrimoine

  • RESTAURATION VILLA MAX A CHELLES

    SAHC / Fondation du patrimoine