L’origine de la chapelle Sainte-Cécile remonterait à la seconde partie du XIe siècle, en témoignent ses ouvertures en meurtrières aujourd’hui obturées.
Elle fut remaniée au XIVe et XVe siècles. C’est au XVIIIe siècle que cette église reçut trois retables aujourd’hui classés. En 1807, la commune de Sainte-Cécile disparut et fut rattachée à Flée. La chapelle fut classée Monument Historique en 1984.

Médias

Nature des travaux

Des travaux de mise hors d’eau et hors d’air se sont achevés en 2010. En 2012, le Christ en bois polychrome (inscrit) ainsi que le tableau dit de la Vierge au Rosaire (inscrit) furent restaurés. Dans le cadre de la restauration de l’édifice, les vitreries en verre blanc du XIXe siècle, en très mauvais état, ont été déposées. Les quatre baies sont provisoirement occultées par des panneaux translucides sur des cadres en bois.


Vocation du site

La création des vitraux s’inscrit dans un projet global de restauration, de conservation et de mise en valeur de la Chapelle Sainte-Cécile et répond aux trois critères essentiels du cahier des charges : souci d’inscription dans la création contemporaine : registre abstrait, musique, thème de la création en écho à la dédicace de la chapelle, lumière et choix des couleurs afin de ne pas nuire à la perception des scènes figurées des peintures murales.
Des offices sont régulièrement célébrés dans la chapelle toujours consacrée. Sa situation géographique et la qualité de son environnement en font un lieu particulièrement fréquenté qui fait par ailleurs l'objet de nombreuses animations culturelles.

Partenaires

  • Commune de Flée




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine