SITE ARCHEOLOGIQUE MEDIEVAL DE BLAINVILLE CREVON

Les vestiges du site archéologique de Blainville Crevon sont les témoins d'une histoire très mouvementée... Ce site utilisé sans interruption du XIe au XVIIIe siècle a laissé place à d'imposantes ruines qui ont su retrouver une nouvelle fonction. Il est composé d’une motte féodale et de différentes strates de ruines médiévales. Inscrit au titre des Monuments Historiques, il est aujourd’hui géré par la Société d’Etudes Culturelles de Blainville Crevon.

Depuis 1968, des fouilles archéologiques, d'importants aménagements et une politique volontariste de la Société d'Etudes Culturelles de Blainville Crevon en matière d'animation, ont permis de créer un véritable lieu de vie. Le site comprend des voies de circulation servant à la visite des ruines, un « théâtre de verdure », un abri couvert, une salle d’exposition/projection, ainsi qu’une esplanade. Les visites des ruines sont effectuées par des guides, sur réservation et par groupes, ou lors des journées du patrimoine.

Ce lieu exceptionnel est aussi renommé pour son festival Archéo-Jazz qui attire chaque année fin juin des milliers de visiteurs.

Médias

Nature des travaux

Platelage du pont de la barbacane

En 1994, la partie Nord des grands fossés médiévaux ayant fini d’être curée, une importante passerelle en chêne a été mise en place pour pouvoir accéder au centre du château, depuis la barbacane, là ou existait un pont levis enjambant le grand fossé à près de 15 mètres de hauteur.

Le platelage de cette passerelle (à la différence de sa structure et de ses rambardes) s’est fortement dégradé. Il faut le remplacer avec des lames de robinier (bois local plus résistant aux aléas climatiques que le chêne), avec des rainures pour éviter les glissades car il s’agit un point de passage obligatoire à sécuriser au plus tôt.

Les celliers

Découverts en 1976, de splendides celliers du XIVe siècle, enterrés au coeur de la motte (8m de profondeur) au bas d’un rare escalier guide main, ils ont fait l’objet de mesures succes-sives de protection (reprise d’un arc de la croisée d’ogive au bas de l’escalier en 1980, étanchéité enterrée sous la surface de la motte réalisée en 1984 et reprise en 1991 et 2001, protection des marches en 2002, consolidation du couloir central et remplacement de l’étayage du couloir nord en 2003/2004).

Depuis l’automne 2013, des affaissements sont constatés sur les parois du couloir central et vont probablement nécessiter la mise en place d’étais métalliques importants et spécialement conçus pour ne pas obstruer le passage et la vue. En l’attente, l’accès au public à l’ensemble de ces celliers est empêché, alors qu’ils constituent l’un des éléments les plus étonnamment spectaculaires du site.

Ce nouveau projet est dans la continuité des actions menées par les bénévoles de Blainville depuis 1977, pour protéger les vestiges, les valoriser et les refaire vivre, après leur exhumation initiée en 1967...

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • SITE ARCHEOLOGIQUE MEDIEVAL DE BLAINVILLE CREVON

    Fondation du Patrimoine

  • SITE ARCHEOLOGIQUE MEDIEVAL DE BLAINVILLE CREVON

    Fondation du Patrimoine

  • SITE ARCHEOLOGIQUE MEDIEVAL DE BLAINVILLE CREVON

    Fondation du Patrimoine

  • SITE ARCHEOLOGIQUE MEDIEVAL DE BLAINVILLE CREVON

    Fondation du Patrimoine