A la sortie de notre commune, sur la route de Boussenois, au bord de la route menant à la chapelle Sainte Gertrude, se trouve une statue placée dans une sorte d’oratoire. On l’appelle dans le pays « le Dieu de Pitié », par allusion au texte sacré : « O, vous qui passez par la route, regardez s’il est une douleur semblable à ma douleur ». Le Christ est assis, pieds et poings liés, couronné d’épines, tel que Ponce Pilate le montra à la foule le jour de la passion : « ecce homo, voilà l’homme»!
D’une taille approchant celle d’un homme, cette œuvre très expressive, toute baignée à la fois d’une infinie tristesse et d’une grande majesté. Elle est attribuée au maître sculpteur de l’église Saint Michel de Dijon, auteur sans doute aussi du Saint Sépulcre qui se trouvait à l’église et qui a été détruit en 1638 certainement par les troupes de Gallas.
Initialement, placée contre le mur de l’église paroissiale Saint Rémi, du côté de la place des halles. On lit sur le socle la date de 1602, et en latin et grec les inscriptions suivantes : « Billebaudet fac (it) Seigneur divin, souviens-toi de moi. Voilà l’homme. Rien de trop » .
Lucien Jény, dans son livre « Le pays natal » édité en 1906, raconte comment un individu travesti a insulté le « Dieu de Pitié » et en a été cruellement puni au point qu’il a dû être exorcisé.
On ne sait pas dire à quelle date ce Dieu de Pitié a trouvé place au lieu où il se trouve aujourd’hui.
Au cours du siècle dernier, des processions se déroulaient du Dieu de Pitié à la chapelle Sainte Gertrude, lors des célébrations religieuses célébrées dans celle-ci.
Aujourd’hui, l’édicule qui abrite la sculpture demande une restauration et se trouve très proche de la route qui a été créée il y a une vingtaine d’années et qui connait une circulation assez importante.
La commune et l’association Saint Rémi ont décidé de déplacer puis restaurer l’édicule ainsi que la statue qu’il abrite et à laquelle bon nombre de Selongéens sont attachés.
Aussi, comme nous l’avions fait en 2011 avec succès pour la restauration de deux tableaux, nous ouvrons de nouveau une souscription publique en partenariat avec la Fondation du patrimoine.
Habitants ou amis de notre village, entreprises ou associations qui souhaitez contribuer au devoir de mémoire et transmettre aux générations futures, vous pouvez soutenir notre action en faisant un chèque ou par paiement sécurisé sur le site internet de la Fondation.

Chaque donateur pourra bénéficier de déductions fiscales incitatives et la Fondation pourra accorder un financement complémentaire en fonction du montant de la collecte.

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine