STATUES DES ANGES ADORATEURS DE MOITRON SUR SARTHE

Après la réfection de la toiture de l'église Notre-Dame, le Conseil municipal de Moitron-sur-Sarthe vient de décider de la restauration de deux statues. Il s’agit de deux anges adorateurs en terre cuite, fixés au mur de part et d’autre du choeur.

Grâce au lancement de la collecte de dons par la Fondation du patrimoine nous espérons sensibiliser les financeurs privés, les particuliers comme les entreprises, à la restauration de cette église.Tous les donateurs pourront ainsi partiellement déduire leur don de leurs impôts.

Médias

Nature des travaux

 Une sauvegarde impérative !

De profondes fissures étaient apparues suite à l’altération des fixations. Cette sauvegarde devient impérative. Il n’est pas évident pour une commune de 250 habitants de mobiliser le budget nécessaire. Les deux anges étant classés au titre des monuments historiques, nous pouvons compter sur l’aide financière de l’Etat, du Conseil Départemental.

Vocation du site

Des travaux qui s'incrivent dans un projet de restauration complet

Ce soutien nous incitera à poursuivre la restauration du mobilier XVIIIème de notre église. A travers ce geste, vous participez à la transmission de notre patrimoine et à celle de notre histoire communale. La légende qui attribue l’origine de notre église à la Reine Berthe pourra ainsi être contée à nos petits-enfants et à leurs descendants.


Un grand merci aux donateurs qui seront tous invités à découvrir nos belles statues restaurées.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • STATUES DES ANGES ADORATEURS DE MOITRON SUR SARTHE

    Vue extérieure de l'église Notre-Dame à Moitron-sur-Sarthe / ©Mairie de Moitron-sur-Sarthe

  • STATUES DES ANGES ADORATEURS DE MOITRON SUR SARTHE

    Statue de l'ange adorateur / ©Mairie de Moitron-sur-Sarthe

  • STATUES DES ANGES ADORATEURS DE MOITRON SUR SARTHE

    ©Mairie de Moitron-sur-Sarthe