Le projet communal consiste en la création d’une stèle commémorative de la présence Canadienne , dans la forêt de la Joux de 1917 à 1919, qui sera installée dans l’arborétum du Chevreuil, à proximité de la maison forestière du même nom.
Son inauguration se fera en présence des autorités civiles et militaires Franco-Canadiennes
le 29 septembre 2018, au cours d’une journée de célébration officielle et d’animations visant tous publics.
Afin de fournir aux zones de combats le bois nécessaire et plutôt que de continuer à importer des grumes par bateaux depuis le Canada, un sciage sur place est mis en œuvre et confié au «Canadian Forestry Corp». De janvier 1917 à mars 1919, près de 3000 soldats bûcherons Canadiens et 600 chevaux exploiteront les ressources du massif jurassien de la Joux, afin de fournir le bois nécessaire à la construction des tranchées et au remplacement des traverses de chemin de fer ! Cette activité donnera lieu à la construction d’équipements d’exploitation forestière, de sciage et de transport par voie de chemin de fer, mais également d’infrastructures d’hébergement dont baraquements, fours, cuisine, hôpital, prisons, terrains de sports, cinéma.
L’activité principale étant sur le site du Chevreuil ou auront lieu les cérémonies commémoratives du 29 septembre 2018.
Peu de vestiges sont visibles à l’exception de socles de sciage et de fours à pains. Seules les tombes des soldats Canadiens témoignent encore de cette présence dans les cimetières de Supt (8 tombes), Champagnole (18 tombes + 2 d’Anglais) et Censeau (1 tombe).
Il subsiste des témoignages photographiques, des plans et des publications susceptibles d’être valorisés et sauvegardés à destination des générations futures.

actualité
du projet

Inauguration de la stèle commémorative de la présence des soldats canadien lors de la Première Guerre Mondiale

Quand la forêt de Joux au coeur du Jura participe à l'histoire internationale. La stèle commémorative de la présence des soldats canadien lors de la Première Guerre Mondiale a été inaugurée le samedi...

Médias

Vocation du site

La Commune de Supt a initié ce projet afin de mettre en valeur cette période méconnue, même localement, de la grande guerre et dont l’action a été déterminante dans la logistique nationale.
Par ce projet nous espérons une valorisation de ce lieu touristique qu’est le Chevreuil et un hommage à ces soldats bûcherons venus du nouveau monde.
La transmission mémorielle se fera par la création d’une stèle et d’un abri pérenne pouvant accueillir des expositions.
Le village de Supt, 107 habitants est situé au pied de la forêt de la Joux, massif forestier abritant l’une des plus belles sapinières d’Europe.L’histoire de ses habitants est liée de tous temps à la forêt qu’ ils ont planté, exploité et valorisé.

La commune de Supt s’étend sur 1875 ha dont 1375 de forêt domaniale. Celle-ci accueille la « Sécherie de la Joux », gérée par l’ONF dont la vocation est la récolte, la conservation et la commercialisation des espèces forestières.
La gare de la Joux vit longtemps passer l’Orient-Express qui transportait les voyageurs jusqu’à Istambul.
Le dernier sapin Président de la Joux , élu en 1964, dans le canton des Chérards est également sur la commune de Supt et vous contemple du haut de ses 270 ans.
Au village, l’Eglise Saint -Étienne possède un beau retable avec une œuvre du peintre Combette « La lapidation de Saint -Étienne », ainsi qu’ une Piéta en bois polychrome du 16ème et un Saint -Étienne du 15ème représentatif de l’art bourguignon. Ces éléments, parmi d’autres, sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine