La chapelle Saint-Louis dite « chapelle des Bagnards », qualifiée parfois de pièce maîtresse de l’architecture religieuse en Provence au XIXéme siècle, a été construite pour l’hôpital militaire de Saint-Mandrier.
L’édifice a été restauré et un appel au mécénat populaire est lancé pour ses œuvres intérieures.
L’autel de la chapelle est surmonté d’un tableau peint en <strong>1857</strong> par <strong>Victor de Clinchamp</strong>, peintre et mathématicien il rédigea plusieurs traités sur la perspective linéaire. Son tableau représente <strong><em>le baptême de Saint Mandrier par Saint Cyprien</em></strong>, évêque de Toulon, au VIème siècle de notre ère.
Le sujet traité prend toute sa signification en ces lieux. Saint Mandrier, centurion Wisigoth du roi Alaric II, se convertit au christianisme en écoutant les prêches de Saint Cyprien. Il vécut ensuite en ermite avec son compagnon Saint Flavien au sud de la rade de Toulon, et donna son nom à la presqu’île. La légende veut que les deux compagnons aient été tués à l’occasion d’une invasion.
Le décor du chœur est complété par<strong> deux statues en bois doré</strong> représentant la <strong><em>Vierge Marie </em></strong>et <strong><em>Saint-Joseph</em></strong>. Ces sculptures datent également du XIXéme siècle.

Médias

Nature des travaux

- Restauration de la toile
- Restauration du cadre du tableau
- Restauration de la statue de la Vierge Marie
- Restauration de la statue de Saint-Joseph

Vocation du site

Vocation cultuelle & culturelle

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine