TABLEAUX DE L'EGLISE DE SAINT BONNET DU GARD

<div style="text-align: justify;">Saint Bonnet vécut au 7ème siècle. Il exerça son ministère dans le monastère du village durant 9 ans et lui donna son nom. Sa personnalité, son austérité, ses qualités morales, la lutte et l'action qu'il mena contre l'esclavage lui permirent d'accéder au siège épiscopal de Clermont-Ferrand. Le monastère de Saint-Bonnet représentait un atout important dans la stratégie commerciale des moines de Psalmodi qui étaient producteurs de sel près d’Aigues-Mortes. En effet ce village se trouvait sur la route du sel, à proximité du gué qui permettait de passer le Gardon.
Les moines de Psalmodi édifièrent au sommet du village, l’église de Saint Bonnet du Gard au 9ème siècle, qui fut ensuite fortifiée au 14ème siècle. Durant cette période, l’activité économique est marquée par la production d’huile d’olive, de vin et par un artisanat développé.
Le privilège de cette commune est de posséder sur son territoire <strong>une église romane </strong>classée aux Monuments Historiques depuis le 7 février 1907. A l’intérieur sont exposés plusieurs tableaux de grande envergure représentant des scènes religieuses.
<strong>Le premier tableau à rénover s’intitule « Saint Evêque et Sainte au pied de la Vierge »</strong>. Datant du 18ème siècle, il est à présent endommagé à la suite de nombreuses manipulations ainsi qu’aux effets du temps. En effet, un réseau de craquelures est visible sur l’ensemble de la peinture. Les marques du châssis apparaissent en surface et des pertes de matière laissent des lacunes sur les bords du tableau. La partie basse du tableau étant exposée à l’humidité, la peinture s’écaille fortement.
<strong>Le second tableau s’intitule « Sainte Catherine d’Alexandrie », </strong>datant du 17ème siècle, son état est également très dégradé. Des craquelures sont visibles sur l’ensemble de la peinture et les pertes de matières deviennent importantes suite à l’écaillement du revêtement pictural.</div>

Médias

Nature des travaux

Les travaux concernent la restauration des toiles peintes et la rénovation des châssis à clefs.
Le coût total estimé des travaux est de 21 286 € H.T.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine