TABLEAUX DE L'EGLISE SAINT PANCRACE A ARAMON

Aramon, Commune du Gard, est située en bordure du Rhône. Aramon bénéficia dans le passé de sa position entre Avignon et Beaucaire : la proximité de la cité papale et les retombées de la célèbre foire contribuèrent à l'enrichir. On découvre aujourd'hui dans le centre ancien, des hôtels ou vestiges architecturaux dont la richesse étonne.
L’église Saint-Pancrace est située au centre du village. Très enclavée dans le village ancien, l'église primitive de style roman provençal ne comprenait que le chœur du 12ème siècle et un petit clocher carré supportant l’horloge. Au 13ème siècle s'est ajoutée la nef principale et au 16ème siècle, Etienne Julien, prieur d'Aramon, y fit construire le clocher pointu et rehausser le clocher carré supportant l'horloge. Au 17ème siècle, son successeur Gédéon de Faïn de Pérault fit édifier la nef de gauche et les chapelles latérales et changer la façade, avec la porte principale encadrée de deux niches pour statues et surmontée d'un œil-de-bœuf. Les deux statues sont les copies des originaux datant de 1669 qui se trouvent dans la Chapelle de l'Assomption. Le bandeau noir au-dessus du portail est une "litre funéraire" peinte avec les armoiries de Faïn de Pérault à sa mort.
Un programme de restauration des œuvres mobilières de l’église Saint-Pancrace a été démarré en 2010.
3 toiles sont concernées par la tranche de travaux 2013 : « L’Annonciation » (18ème siècle) et « L’Adoration des Bergers » (18ème siècle) dans la chapelle Saint Joseph, et « L’Assomption de la Vierge » (19ème siècle-1850) de l’artiste Ernestine Huet, dans la chapelle de l’Assomption.
Elles reprennent dans leur thématique les grandes fêtes consacrées à la célébration de la Vierge Marie dont les 4 principales sont : l'Annonciation (25 mars), l'Assomption (15 août), la Naissance (8 septembre) et l'Immaculée (8 décembre). Ces 3 toiles sont inscrites à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1980. Elles sont malheureusement dans un état de décrépitude avancé : déchirures, manques, cadres vermoulus et brisés….

Médias

Nature des travaux

TRAVAUX ENVISAGES :
Tranche 1 : restauration de 3 toiles
POUR LES CADRES EN BOIS DORES : consolidation des cadres, nettoyage des dorures, reconstitution des lacunes.
POUR LES TOILES PEINTES : dépoussiérage, remontage du châssis, traitement de la toiles (déchirures), traitement de la couche picturale (dévernissage, retouches et vernissage final)
Coût total estimé des travaux : 24 995 € H.T

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine