TOILES PEINTES DE ALPHONSE MONCHABLON A DOMREMY LA PUCELLE

La crypte de la basilique du Bois Chenu, construite à la fin du XIXème siècle, a été dédiée à Notre-Dame-des-Armées. De chaque côté de l’autel se trouvaient deux toiles (chacune d’environ 3mx3m) du peintre vosgien Xavier-Alphonse Monchablon, datées de 1897. Classé tantôt dans les "petits maîtres", tantôt dans les "peintres pompiers", c'est en fait un peintre d'histoire et un portraitiste de grand talent. Né à Avillers en 1835, mort à Paris en 1907, il fut l'élève des grands maîtres académiques de son temps et ayant obtenu le deuxième prix de Rome, il travailla à la villa Médicis dans les dernières années du Second Empire. Sous la IIIème République, il réalisa d'imposantes fresques historiques (souvent en hommage à sa Lorraine natale) et des portraits d'hommes politiques, d'artistes et de personnalités de son temps. Son fils Edouard, prix de Rome lui aussi, fit également briller le nom de Monchablon dans le monde des arts, de même que sa fille Gabrielle, devenue une pianiste de grande renommée.
Ces toiles étaient destinées à illustrer : « Le sacrifice de l’armée de terre et de la marine pendant la guerre de 1870 ». L’une est consacrée à l’armée de terre et a été offerte par le Baron et la Baronne Charles de Ravinel, l’autre à la marine, offerte par le R.P. Joseph, ancien aumônier militaire et fondateur de l’« Oeuvre des tombes et des prières pour les soldats morts ». Certains visages de ces toiles sont des personnages connus, le général de cavalerie de Benoist, le capitaine Pernot, le baron Pierre de Ravinel, le capitaine Paul de Rozières, le colonel Baudot et le sergent Aubry de Mirecourt pour l’armée de terre, l’amiral de La Jaille, le R.P. Joseph et le baron Charles de Ravinel pour la marine. Ces toiles furent déposées au début des années 60 et on les croyait disparues.

Médias

Nature des travaux

Restauration des toiles.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine