TOUR DU PAVILLON DE ROUVRAY-SAINT-FLORENTIN

En 841, Foulques, seigneur de Bonneval, fonde l’abbaye Saint Florentin dans sa ville et lui fait don des immenses biens qu’il possède. Entre autres, des terres et des bois situés à Rouvray-Saint-Florentin.
Au début du 13ème siècle, probablement en 1226, l’abbaye ordonne la construction d’une « grange » appelée « Le Pavillon » afin de disposer d’un lieu pour y collecter dîmes, cens, champarts et autres impôts.
Au fil des siècles, l’abbaye de Bonneval décline, ce qui oblige les religieux à se séparer progressivement de certaines de leurs possessions. A la fin du 16ème siècle, le Pavillon est vendu au seigneur de Reverseaux qui le transforme en « maison seigneuriale ». Il effectue des travaux importants (toiture, aménagement des salles avec fenêtre à meneaux, et cheminée renaissance).
Pendant près de 200 ans, les seigneurs de Reverseaux successifs utilisent Le Pavillon pour y collecter l’impôt et y rendre la justice puisqu’ils ont compétence pour juger infractions et délits.
L’existence de la prison confirme que le Pavillon était une maison de justice. On maintenait dans cette prison (une seule cellule) certains justiciables « dangereux », ou en attente de jugement les jours d’audience.
Un four, construit au rez-de-chaussée au début du 17ème siècle lors de l’aménagement en Maison seigneuriale, était utilisé par les habitants suivant les règles du four banal.
Sous la révolution, les droits féodaux sont abolis, le dernier
seigneur de Reverseaux est guillotiné et la Maison seigneuriale perd toute fonction officielle. Le Pavillon devient alors une dépendance de la ferme attenante. La tour est désormais utilisée comme grenier à blé et poulailler. En 1904, le Pavillon et la ferme sont rachetés par le marquis Laurent de Gouvion-Saint-Cyr au baron de Lesparda, lui-même en famille avec les Guéau de Gravelle, héritiers des derniers seigneurs de Reverseaux.

En 2003, la commune de Rouvray-Saint-Florentin l’a racheté au Comte Gérard de Gouvion-Saint-Cyr.
L'édifice est aujourd'hui très dégradé.

Médias

Nature des travaux

De grosses restaurations sont envisagées dans le seul but de stabiliser les désordres en l'état et d'éviter l'effondrement de certaines parties de l'édifice.

Vocation du site

Une fois rénové, ce lieu à vocation à devenir un lieu culturel.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine