VITRAUX DE L'ÉGLISE D'YTRAC

L’église Saint Julien est située au cœur du bourg et est donc visible par tous ceux qui pour une raison ou une autre, s’y rendent. Sur le plan architectural, il s’agit d’un monument modeste mais de facture courante au XIXème siècle – un chœur, une nef et un clocher -, reconstruit en effet à partir de 1844, sur les bases d’une église datant du XIIème siècle, dont il reste quelques traces sur certaines parties de la voûte.

C’est cependant à l’intérieur que cette église manifeste toute son originalité : peu après la deuxième guerre mondiale, en effet, des travaux de rénovation ont été entrepris par la municipalité de l’époque qui ont abouti entre autres à revêtir le chœur et l’ensemble de la voûte d’un ensemble de fresques colorées et vivantes. L’artiste, Nicolaï Greschny, russe émigré en France, qui a peint une trentaine d'églises surtout dans la région d'Albi, avait en effet pris comme modèle des enfants du village pour illustrer certaines scènes du nouveau Testament, comme par exemple les noces de Cana.

Dans le même esprit, tout en préservant certains vitraux posés dans le courant du XIXème siècle et le début du XXème, en particulier après la guerre de 1914, quatre ont été remplacés, dans un esprit moderne, à la fois coloré et abstrait.
Parmi les 14 verrières ornant les ouvertures de l’église, ce sont principalement ces huit vitraux, les plus anciens, qui demandent, avec plus ou moins d’urgence, consolidation et réparation. Plusieurs d’entre eux ont été donnés par des familles du village : acte de foi et de confiance envers des grandes figures de la Bible comme la Vierge, Saint-Joseph ou Saint-Jean-Baptiste, signe d’attachement à cet édifice symbole d’une communauté, et aussi pour deux d’entre eux, œuvre de mémoire en souvenir d’un des leurs, disparu dans ce conflit désastreux de la grande guerre. Une plaque en bronze posée à peu près à la même époque en rappelle d’ailleurs les noms et les titres Ainsi, ces vitraux sont les témoins, silencieux mais bien présents, d’une participation de plusieurs familles à la vie de la communauté pratiquante.

Le diagnostic établi par une spécialiste, Madame Bastien, en a dénoncé la fragilité, l’altération des plombs et même, pour certains, l’absence de morceaux de verre. Ne rien faire c’est se condamner à de lourdes dépenses à terme, agir maintenant c’est à la fois conforter l’oeuvre de ceux qui les ont fait ériger et préserver l’avenir.

Le montant total de travaux s'élève à 12 696 € HT.

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • VITRAUX DE L'ÉGLISE D'YTRAC

    Mairie d'Ytrac

  • VITRAUX DE L'ÉGLISE D'YTRAC

    Mairie d'Ytrac

  • VITRAUX DE L'ÉGLISE D'YTRAC

    Mairie d'Ytrac

  • VITRAUX DE L'ÉGLISE D'YTRAC

    Mairie d'Ytrac

  • VITRAUX DE L'ÉGLISE D'YTRAC

    Mairie d'Ytrac