VITRAUX DE L'EGLISE DE LEROUVILLE

L’église actuelle de Lérouville fût construite en 1826 en contrebas de l’ancienne église médiévale dont subsistent encore les puissants contreforts. Elle est dédiée à Sainte-Walburge, religieuse bénédictine, puis Abbesse au VIIIème siècle. Patronne des malades, elle est représentée sur un vitrail offert par les paroissiens (1939-1946).

Les seize vitraux entourant la nef et le chœur sont d’une grande beauté et ont été, pour la plupart, réalisés par les Ateliers Benoit Frères entre 1930 et 1950. Le plus ancien date de 1890.

Les vitraux sont une ouverture de lumière solaire mais aussi lumière divine et pendant longtemps le vitrail eut une fonction pédagogique ; en effet, la population du Moyen-âge ne savait ni lire ni écrire. Comment alors lui faire connaître la Bible ? Le vitrail pouvait donc aussi se définir comme un ensemble de bandes dessinées.
Un vitrail est composé d’un ensemble de morceaux de verre plat, d’une épaisseur comprise entre 1 et 5 mm, colorés ou incolores, assemblés dans une résille de plomb et soudés à l’étain. Plusieurs de ces vitraux ont été offerts à l’époque, en ex-voto, par des familles lérouvilloises .

Médias

Nature des travaux

Avec le temps, onze de ces œuvres d’art ont subi des infiltrations d’eau, nécessitant une rénovation. Chaque vitrail devra ainsi être déposé pour la mise en place d’une bavette de plomb créant une évacuation des eaux de condensation.
Le coût de cette opération s’élève à 13.998 euros HT.

Vocation du site

Lieu de culte et d'animation musicale.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine