La présence de l’église Saint-Didier de Villers-sous-Montrond sur le site est attestée dès 1239, et de cet édifice originel subsistent le portail et le soubassement du clocher-porche, coiffé d’un clocher à l’impériale typiquement régional. Le chœur gothique flamboyant a probablement été reconstruit au XVIe siècle.
La toiture est refaite en 1857/1858 et de nouveaux travaux sont effectués en 1922/1923.

La nef actuelle date du début du XVIIe siècle. Elle est riche en mobilier, le maître-autel principal est particulièrement décoré. Ajoutez à cela deux autres autels, quelques peintures et autres statues, sans oublier le chemin de croix, et vous obtenez une église comtoise particulièrement riche, les trois autels sont classés.

Les vitraux du chœur et de la nef ne sont ni datés, ni signés. La nature des décors, les techniques employées, et les désordres observés, font penser à un ensemble de la fin du XIXe siècle.

Médias

Nature des travaux

Les dix vitraux de l’église Saint-Didier de Villers-sous-Montrond forment un bel ensemble de la fin du XIXe siècle.
Dans le choeur, on découvre quatre majestueux saints en pied (Jean-Baptiste, Joseph, Pierre, Paul).
La nef reçoit deux vitreries en grisaille au pochoir, bordées de mosaïque de couleur et portant au centre deux médaillons de belle facture (Cœur Sacré de Marie et Sacré-Cœur de Jésus).
Viennent ensuite quatre vitreries en grisaille avec bordures en mosaïques de couleur.
Pour notre commune, ce patrimoine culturel est assez exceptionnel.
Il mérite que l’on en prenne soin.
Le coût des travaux est estimé à 13 569 € HT.

Vous pouvez soutenir la restauration de ce patrimoine rare dans les petites églises rurales en participant à cette souscription ouverte sous l’égide de la Fondation du patrimoine.

Partenaires

  • l'Association Sports et Loisirs




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine