VITRAUX DE L'EGLISE SAINT DIDIER DE CHEILLE

L’église de Cheillé, datant du XIIème siècle, est placée sous le patronage de Saint-Didier, patron des vendangeurs. Elle présente des particularités remarquables :
► Le « caquetoir », petite galerie où l’on peut « caqueter » à l’abri à la sortie de la messe.
► Le Christ en croix du XVIème siècle, au visage étonnamment serein et imberbe, contrairement à l’habitude, est classé aux monuments historiques.
► Quarante pierres tombales recouvrant probablement des notables dont l’énigmatique maréchal suédois Magnus Steinbock.
► Un impressionant chêne tricentenaire, à la belle ramure, dont les racines se sont infiltrées dans les murs épais de l’église. Pour certains, c’est un geai ou un corbeau qui aurait laissé tombé un gland, et la vie a commencé à jaillir de là.

L’association « les vitraux Saint Didier » et la commune de Cheillé souhaitent que cette magnifique église retrouve son lustre d’autrefois avec la pose de nouveaux vitraux.

Médias

Nature des travaux

Les thèmes retenus pour les vitraux sont : Saint-Didier, protecteur des vendangeurs, d’où le thème de la vigne ainsi que le chêne qui s’est imposé de lui-même.

Vocation du site

Lieu de culte.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT DIDIER DE CHEILLE

    Mairie de Cheillé

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT DIDIER DE CHEILLE

    Mairie de Cheillé

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT DIDIER DE CHEILLE

    Mairie de Cheillé

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT DIDIER DE CHEILLE

    Mairie de Cheillé

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT DIDIER DE CHEILLE

    Mairie de Cheillé

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT DIDIER DE CHEILLE

    Mairie de Cheillé