VITRAUX DE L'ÉGLISE SAINT MAURILLE À CHALONNES SUR LOIRE

La ville de Chalonnes-sur-Loire se situe à l'entrée du périmètre Val de Loire classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis le 30/11/2000. Les contextes géographique, environnemental et touristique participent très activement à la qualité d'un patrimoine commun aux villes ligériennes dont fait partie la ville de Chalonnes. L'emplacement remarquable de l'église St Maurille sur les bords de la Loire en a fait une sorte d'emblème pour la ville.

L'édifice est situé sur un promontoire rocheux en bordure de Loire sur le lieu même ou Saint-Maurille, première grande figure du christianisme en Anjou, est venu s'installer au IVe siècle. Sur cette langue schisteuse à la confluence de la Loire et du Layon se trouvent les vestiges d'un ancien cimetière de l'époque mérovingienne. Au VIIe siècle, un monastère Saint-Maurille est attesté. L'histoire tourmentée de la vallée de la Loire en efface la trace et la mémoire de l'évangélisateur.

Au Xle et XIIe siècles, fut reconstruite une église dont seuls sont conservés à ce jour le transept et la coupole étonnante (fin XIe, début VIIe) le choeur et la chapelle Plantagenet, contenant une statue de la vierge sculptée dans un bloc de pierre qui fait partie du mur (XIIe). A ces époques, l'église Saint-Maurille est « la cathédrale secondaire» du diocèse d'Angers. L'évêque d'Angers était Seigneur de Chalonnes.

Ces parties sont classées depuis 1909 au titre des monuments historiques.

 

Ce projet est terminé, il n'est donc plus possible de faire de dons.

Médias

Nature des travaux

Ce programme de restauration s'inscrit au sein d'une commande publique du Ministère de la Culture et de la communication.

Un comité de pilotage composé de membres de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, d'élus municipaux, de membres de la paroisse et d'artistes a mené une réflexion au cours des années 2010-2011 pour aboutir à ce projet.

Il est apparu nécessaire aujourd'hui de remettre en valeur la partie historique de ce monument et de l'inscrire dans notre époque par une restauration de douze de ses vitraux pour magnifier le lieu en lui respectant son caractère sacré.

Cette rénovation des verrières réunira les parties classée et non classée et redonnera de la cohérence à l'édifice.

L'artiste Pierre Mabille et les ateliers Duchemin seront amenés à collaborer pour trouver les solutions appropriées à la réalisation du projet.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine