VITRAUX DE L'EGLISE SAINT PIERRE DE MAUPERTHUIS

L’église de Mauperthuis est un édifice remarquable de la fin du XVIIIe siècle, attribué à Claude Nicolas LEDOUX.

Après plusieurs campagnes de restaurations initiées par la Municipalité, il convient maintenant d’achever le « Clos et le Couvert » par la restauration des vitraux, dont certains sont encore d’origine. Au XIXe siècle, les vitraux étaient souvent offerts par de généreux donateurs ! Aujourd’hui, nous vous invitons à perpétuer cette tradition, en vous associant à ce projet.

La construction de l’église de Mauperthuis, réalisée entre 1773 et 1774, s’inscrit dans un vaste projet d’urbanisme conduit par le marquis Anne Pierre de Montesquiou. Celui-ci, après avoir confié la construction de son nouveau château à Claude Nicolas Ledoux, qui le réalisera entre 1762 et 1764, offrit à la paroisse de construire une nouvelle église, dont il prit en charge l’intégralité des dépenses. Les archives du marquis de Montesquiou ayant été préservées, ceci nous permet de suivre pas à pas la construction de cette église, avec les factures des différents artisans qui travaillèrent sur ce chantier.

Médias

Nature des travaux

Les interventions prévues sur les vitraux ont pour objet de préserver les verrières existantes, avec une remise en plomb complète des différents panneaux, et de restituer les partie disparues ou cassées.

Il s’agit d’un travail délicat, qui nécessite l’emploi de verres anciens afin de conserver la lumière initiale des différentes pièces. La serrurerie doit être décapée et traitée contre la rouille, les vitraux d’origines, en verre blanc, seront soigneusement remises en place, et les grandes baies du choeur, garnies de beaux vitraux historiés au XIXe siècle, complétés et nettoyés.

Enfin, en souvenir de Madame Hocquart, marquise de Montesquiou, le vitrail « à bornes » sera restitué dans la chapelle privée des Montesquiou. Pour préserver ce travail, des grillages en laiton seront posée à l’extérieur des baies.

Vocation du site

Les travaux viendront achever la première phase de la réhabilitation du lieu, dont les couvertures ont été entièrement refaites, et l’intérieur nettoyé et chauffé. La restauration des vitraux mettra maintenant le bâtiment « hors d’air », permettant ainsi l’organisation de manifestations culturelles.

Ces manifestations doivent permettre notamment de faire mieux connaitre le site de Mauperthuis, dont le parc, réalisé à partir de 1780 par Brongniart et Hubert Robert, fut l’un des plus grand et des plus beaux « parcs à fabriques » de la fin du Siècle des Lumières.

La Municipalité de Mauperthuis est pleinement engagée dans la sauvegarde de son patrimoine, aux côtés de l’Association pour le Patrimoine de Mauperthuis et de ses Environs (APME).

Outre l’église, propriété communale depuis 1905, elle a acquis récemment la « Pyramide », grande fabrique réalisée en 1780- 81.

Partenaires

  • Association pour le Patrimoine de Mauperthuis et ses Environs




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT PIERRE DE MAUPERTHUIS

    Vue des baies de la nef (sud)

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT PIERRE DE MAUPERTHUIS

    Vue du choeur

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT PIERRE DE MAUPERTHUIS

    Baie du choeur

  • VITRAUX DE L'EGLISE SAINT PIERRE DE MAUPERTHUIS

    Baie de la Chapelle de Montesquiou