VITRAUX DE L'ÉGLISE SAINT-SANSON À BOBITAL

Bobital, Chef lieu d’un doyenné attesté dès le XIIIe siècle. Vers les XIVe et XVe siècles, une ferme fortifiée s’implante au Bois le Rault, à l’emplacement d’un château dont il reste quelques vestiges et la première église de la paroisse est construite.

Par ailleurs, selon un accord conclu en 1450, l’Archevêque de Tours ne peut alors, au cours de la seule visite qu’il doit lui faire, rencontrer l’Evêque de Dol de Bretagne à Bobital, qui possède au XVIe siècle une officialité. Jusqu’à la révolution, Bobital est une enclave du Diocèse de Dol au sein de celui de Saint-Malo.

En 1856-1857, une nouvelle église paroissiale est construite, l’édifice initial qui se situait place des Granitiers était une ruine non utilisable. La commune fût privée de lieu de culte entre 1793 et 1857. Le nouvel édifice n’a jamais disposé de vitraux, à l’identique de ceux de l’ancienne église, les moyens financiers de la commune ne l’avaient pas permis. La construction de l’édifice a été totalement réalisée avec du granit extrait et transformé sur place, la carrière, après comblement, est délimitée par les acacias.

Médias

Nature des travaux

L’église a été totalement réhabilitée et intérieurement rénovée en 1994-1995, la rénovation vitraux « verre cathédrale », des ferrures sont très abimées, des infiltrations sont constatées.
Persuadé que ce sont les hommes qui donnent du prix aux choses et que l’on ne peut laisser se dégrader un bâtiment qui parle au cœur, la commune de Bobital a décidé d’entreprendre cette dernière phase de rénovation.

Vocation du site

Lieu de culte

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine