VITRAUX DE LA CHAPELLE DES PENITENTS DE COLLONGES

Un village remarquable


Situé à 20km au sud de Brive la Gaillarde, le bourg de Collonges-la-Rouge, l’un des plus beaux villages de France, connait une notoriété internationale depuis le début du XXème siècle, due en grande partie à la couleur rouge de ses pierres et à la qualité de son site paysager et bâti exceptionnel. Ces caractères pittoresques et historiques ont été attestés d’intérêt général par un classement au titre des Sites en 1996.
Le village comprend 21 Monuments Historiques inscrits, et 8 classés dont l’église Saint-Pierre, d’époque romane. Depuis 2008, Collonges-la -Rouge a été reconnu Grand Site de France avec le bourg tout proche de Turenne. Cette distinction reconnaît à la fois la grande valeur patrimoniale du site, la qualité de son entretien et l’intérêt du projet de préservation, de gestion et de mise en valeur proposé pour l’avenir.

Médias

Nature des travaux

Art Contemporain et Patrimoine à Collonges-la-Rouge


A la demande des Amis de Collonges et de la municipalité, un projet de création de vitraux contemporains a vu le jour en 2014, visant à produire une œuvre originale qui dialogue avec l’édifice et son mobilier, et qui vienne enrichir sa valeur patrimoniale.
Actuellement, la chapelle présente deux simples baies vitrées, en mauvais état, qui seront remplacées par des vitraux contemporains.
Un appel à candidature a été lancé en juin 2015 pour une réalisation en 2016.
Ce projet de création contemporaine permettra d’affirmer l’identité du lieu et de parfaire sa valorisation, en prenant en compte la statue de St Maximin, les divers objets mobiliers protégés relatifs à la confrérie des Pénitents Noirs et les maquettes des principaux édifices remarquables du village. Le projet inclut donc une mise en lumière et mise en valeur du mobilier. L'enveloppe financière est de l'ordre de 30 000€.

Vocation du site

La Chapelle des Pénitents


Il s’agit d’un des lieux emblématiques de Collonges-la-Rouge. Ancien siège de la confrérie des Pénitents Noirs, cette congrégation établie à Collonges en 1681, s’est occupée des biens de l'église Saint-Pierre jusqu'en 1873. La construction de la chapelle dédiée à Saint Maximin, date du XVe siècle, comme l’indiquent les moulurations de ses voûtes d’ogives. Elles portent les armoiries des Maussac qui possédaient leur propre castel dans le village.
Ce petit édifice à la décoration très sobre, se compose d’une nef à 2 travées qui présente des chapiteaux et des clés de voûte sculptées du XVème et un ensemble d’objets remarquables du XVIIème siècle protégés par une inscription au titre des objets mobiliers : une croix de la passion des Pénitents Noirs en bois peint et décor rapporté, un tableau représentant Saint Bruno en prière, une statue en bois de Saint Maximin qui mériterait une restauration. La statue du Christ en croix en noyer ciré est classée. Le vitrail axial a été commandé par les Amis de Collonges, à l’atelier Chigot en 1927 au moment de la restauration de la chapelle, alors très endommagée. Depuis cette époque, l'accès à la chapelle est libre et une grande part des 500 000 à 700 000 visiteurs du village vient la visiter.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine