Découvrir la Fondation
    Qui sommes-nous ?
    Notre histoire
S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

LES VITRAUX DE L'ABBATIALE DE WALBOURG

Restaurer des vitraux du XVème siècle classés monument historique

Vitraux
LES VITRAUX DE L'ABBATIALE DE WALBOURG
pinMapSvgWALBOURG - Bas-Rhin
5 030
30 000

16%

5 030

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

La restauration des vitraux du choeur

L’opération de restauration des vitraux concerne les cinq vitraux de chœur de l’Abbatiale qui sont classés au titre des monuments historiques (classement des vitraux par liste de 1862 et classement de l’Abbatiale par arrêté du 6 décembre 1898).

Les trois verrières du chevet, les plus belles, constituent un chef-d’œuvre incomparable de 63 panneaux, répartis en trois cycles : celui de Marie, celui de la Passion et celui de Jean-Baptiste. Cet ensemble de trois vitraux représente de nombreux personnages et scènes dans une étincelante polychromie où les tons bleus prédominent : « le bleu de Walbourg ». Ces verrières, posées en 1461, sont dues à l’atelier de Pierre Hemmel, dit Pierre d’Andlau. Elles constituent « une des collections des plus complètes de vitraux peints, et l’un des plus remarquables spécimens d’un art destiné non seulement à donner au temple chrétien un genre de beauté inconnu aux anciens, mais encore à instruire et à édifier les fidèles, comme l’écrit l’abbé Straub en 1860.

Les deux magnifiques baies latérales du chœur, recomposées à partir d’éléments provenant de différentes autres baies de l’Abbatiale, comportent des figures isolées et sont de la même époque.

Depuis quelques années, ces magnifiques verrières sont menacées par un processus d’altération, conséquence des conditions climatiques et environnementales. L’étude de diagnostic réalisée confirme l’état de dégradation des vitraux.

Suite à ce constat, la Commune de Walbourg, propriétaire de l’édifice, a décidé d’entreprendre la restauration des vitraux.La complexité de cette restauration nécessite l’intervention d’un restaurateur habilité à intervenir sur des vitraux classés. Les 5 baies vont être démontées par le maître-verrier pour restauration dans son atelier. La face externe des vitraux nécessite un nettoyage en fonction de l’altération du verre. La pose de verrières de protection est, de plus, indispensable pour conserver ces vitraux dans l’édifice. La face interne, recouverte de peintures colorées, nécessite des traitements de conservation et de consolidation au cas par cas, avant ou en parallèle des traitements de nettoyage.

l'abbaye de Sainte-Walburge

En 1074, deux moines Bénédictins venus de Bavière viennent demander au comte Thierry de Montbéliard, propriétaire d’un tiers de la Forêt Sainte, un coin de terre pour prier Dieu. Ils s’établissent à la lisière septentrionale de la forêt à proximité du ruisseau l’Eberbach et y fondent une modeste cellule monacale près d’une source qu’ils dédient à Sainte-Walburge. Bientôt d’autres moines se joignent à eux, pour y construire divers bâtiments et une petite église romane. Cette église s’est enrichie au début du XIIème siècle grâce à l’intervention de Frédéric II, duc de Souabe et d’Alsace. Frédéric II, dit le Borgne, le père de l’empereur Frédéric Barberousse, est également connu pour avoir construit de nombreux châteaux en Alsace, y compris un château sur l’île de la Moder, autour duquel va naître et se développer la ville de Haguenau.

Frédéric le Borgne résidait souvent à Haguenau. A sa mort en 1147, il a été enterré à Sainte- Walburge. Par la suite, Frédéric Barberousse poursuit l’œuvre de son père et élève le monastère au rang d’Abbaye. Au début du XVème siècle, l’église romane est en ruine. L’abbé Burckhard de Mullenheim fait reconstruire, en 1456, sur les murs romans restants toutes les parties gothiques, ainsi que la tour du clocher et le chœur. Cet Abbé embellit l’église en 1461 par de magnifiques vitraux qui garnissent les cinq grandes baies du chœur et qui comptent parmi les plus importants d’Alsace de la fin du Moyen-Age. Lors de la guerre des Rustauds, en 1525, l’Abbaye et les habitations sont saccagés mais l’église reste épargnée. L’Abbatiale est endommagée entre 1618 et 1648, lors de la guerre de Trente Ans.

Une décision du Conseil Souverain d’Alsace du 28 mars 1680 rattache l’Abbaye à la France. L’ensemble des biens est légué, en 1685, au Grand Séminaire de Strasbourg qui vient de s’ouvrir sous la direction des Jésuites. Ils restaurent les bâtiments et redémarrent l’exploitation du domaine. L’Abbaye Sainte-Walburge englobe, sur 1400 ha le territoire de Walbourg, Hinterfeld, Durrenbach, Biblisheim et Laubach. Les évènements de la Révolution Française vont très vite. L’Abbaye et tous ses biens sont confisqués par l’Etat et le village prend le nom de Walbourg. En 1805 Michel Pierre SAGLIO achète le domaine de l’ancienne abbaye et fait don de l’église à la jeune commune de Walbourg.

Une commune engagée dans la sauvegarde de son patrimoine

Walbourg est une commune, de 935 habitants, qui souhaite sauvegarder son patrimoine emblématique de grande valeur. Les travaux de restauration des vitraux permettront de valoriser l’église abbatiale Sainte-Walburge. La commune et ses habitants souhaitent retrouver leur église au plus vite pour à nouveau accueillir les fidèles, les concerts, les pèlerins du chemin de Compostelle et les nombreux touristes qui viennent pour admirer les magnifiques vitraux.

Votre aide est plus que jamais nécessaire pour aider cette petite commune à surmonter le coût important des travaux engagés et continuer à faire vivre ce patrimoine local!

Les partenaires

Ministère de la Culture
https://www.culture.gouv.fr/
carte postale ancienne
Région Grand Est
https://www.grandest.fr/
Eglise Saint Laurent d’Intréville
Collectivité européenne d'Alsace
Partager ce projet
Mise à jour le 19/09/2023

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org