S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Acquisition de la Madone de Brandu

Ensemble, œuvrons au retour de la Madone de Brandu en Corse !

Acquisition de la Madone de Brandu

© La Madone de Brando@De Baecque et Associés

pinMapSvgCORTE - Haute-Corse
54 970
400 000

13%

69 970

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Le projet de retour de l'oeuvre

Ayant quitté l’île depuis 184 ans son acquisition par la Collectivité de Corse va permettre à cette œuvre de retrouver toute sa place en venant enrichir de manière éclatante les collections publiques de la Corse. Son exposition permanente permettra à la fois d’apprécier sa grande qualité esthétique et de souligner l’importance des communautés religieuses, principalement franciscaines, au sein de la société corse de cette époque ; de mettre aussi en lumière le statut social des commanditaires : peut-être les seigneurs Gentile de Brandu, qui auraient fondés le couvent dont provient le retable en 1474, ou bien de patrons marins enrichis par le commerce avec Gênes ; elle permettra enfin d’illustrer les liens artistiques et culturels qu’entretenait la Corse avec la capitale ligure.

  • 1 mars 2023

    Lancement de la Collecte

  • 31 mars 2023

    Le Ministère de la culture ordonne son retrait des enchères

  • Printemps 2023

    Engagement des procédures et discussions pour son acquisition

Son histoire

Retable peint sur bois vers 1500 par deux Peintres florentins SIMONE DA FIRENZE et ROCCO DI BARTOLOMMEO. Cette œuvre d’une qualité inestimable provient de l’ancien couvent San Francescu de Brandu et présente un intérêt majeur pour le patrimoine de la Corse. Il s’agit de la partie centrale d’un ancien retable, constituée d'une peinture mixte rehaussée fond d’or guilloché, sur panneaux de bois et d'un cadre en bois sculpté et doré, de style gothique. Cette œuvre est acquise en 1839 par Albin Chalandon, grand collectionneur de passage en Corse. Celui-ci va lui donner au retable son titre actuel : « la Madone de Brando ». Resté dans la descendance du collectionneur lyonnais, ce précieux retable, du début du XVIe siècle, est un incroyable témoignage de l’innovation entre tradition et modernité dont faisaient preuve les ateliers de l’école ligure en matière de production picturale.

Les partenaires

logo association
Partager ce projet
Mise à jour le 22/05/2024

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org