ANCIEN CHOEUR DE L'ÉGLISE SAINT-MARTIN DE PFAFFENHEIM

L'ancien choeur et sa sacristie de Pfaffenheim, classés au titre des Monuments historiques, sont les vestiges de l'église romane construite entre 1215 et 1225.

La nef romane qui prolongeait cet ensemble a été détruite vers 1835 et remplacée par une nouvelle nef et un choeur situé à l'ouest. Ce nouvel édifice, fort mal construit, nécessita des consolidations dès 1850 et en 1892, le maire du village décida de la remplacer par un nouveau bâtiment. Le projet fut confié à l'architecte Charles Winkler, qui conserva les fondations de 1836 et fit élever une église de style néo-gothique, voûtée d'ogives.

Le choeur roman est construit en pierres de taille de grès jaune, laissées apparentes tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, contrairement au reste de l'édifice du 19e siècle. A l'intérieur, les nervures des voûtes se rencontrent sur une clef ornée de l'Agnus Dei, comme dans le choeur de l'église Saint-Léger de Guebwiller. Sur la gauche, des colonnettes ont été coupées dans leur hauteur pour servir de crédence à un tabernacle gothique d'un travail délicat, dont les montants sont garnis de figures de la Vierge et de Saint Jean. Côté sud, une piscine en forme de bénitier porte la date de 1477. Les grilles en fer forgé du tabernacle ont malheureusement été dérobées le 4 octobre 1978.

Médias

Nature des travaux

L'ancien choeur comme la sacristie attenante souffre d'importantes remontées capillaires, qui ont fortement dégradé certaines des pierres constituant les parements intérieurs de l'édifice. L'enduit des voûtes a longtemps souffert de fuites d'eau en couverture, la toiture ayant depuis lors été réparée.

Par ailleurs, les gaines inutilisées d'une ancienne installation de chauffage réduisent le passage d'entrée depuis la nef et sont très dommageables quant à la perception de l'ancien choeur depuis l'église moderne. Enfin, l'installation électrique de mise en valeur n'est pas à la hauteur de la qualité architecturale du lieu.

Il en est de même de la petite sacristie attenante, qui est d'une grande harmonie malgré son état dégradé.

Les travaux permettront d'assainir la base des murs, en remplaçant la dalle béton et le dallage en pied de mur par un dallage identique posé sur mortier de chaux maigre. Ces travaux sont nécessaires pour minimiser les remontées capillaires.

Les pierres de parement seront réparées ou remplacées, tandis que l'enduit des voûtes sera nettoyé et ses lacunes seront comblées, puis un badigeon sera appliqué pour harmoniser les parties anciennes et celles restaurées. L'installation électrique sera mise aux normes et des lustres chauffants installés. Les grilles du tabernacle gothique seront restituées sur la base de photos anciennes.

Les travaux devraient durer 6 mois et coûter environ 120 000 € HT.

Vocation du site

L'édifice est reconnu comme un des hauts lieux de l'architecutre romane en Alsace, tant pour son aspect extérieur que pour la qualité de ses proportions intérieures. A ce titre, il est visité par un grand nombre d'amateur d'architecture médiévale.

La paroisse souhaite remodeler l'espace intérieur afin de l'affecter à un usage de chapelle de semaine, la nef du 19e siècle se révélant trop coûteuse à chauffer en hiver.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • ANCIEN CHOEUR DE L'ÉGLISE SAINT-MARTIN DE PFAFFENHEIM

    ANCIEN CHOEUR DE L'ÉGLISE SAINT-MARTIN DE PFAFFENHEIM