• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Ancien palais de justice de Moissac

    Une remise en état de l'ancien palais de justice de Moissac est nécessaire afin de faire revivre ce lieu et de lui donner une nouvelle fonction

    Palais
    Projets de maillage Loto du patrimoine 2021
    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer l'ancien palais de justice de Moissac afin de pouvoir lui donner de nouvelles fonctions

    La plupart des murs, plafonds, sols sont très dégradés, s’effritent et manquent de chuter ou de se décrocher. Les couvertures présentent des trous en plusieurs endroits conduisant à des infiltrations et intrusions de volatiles. La charpente présente des dégradations importantes avec des éléments s’étant effondrés, les verrières des circulations sont en très mauvais état également. La salle des pas perdus est inondée lors de fortes pluies. Les planchers des niveaux supérieurs sont très instables et présentent en de multiples endroits des affaissements voire des trous.

    • 2021Début des travaux
    • 2023Fin des travaux

    Le lieu et son histoire : un édifice marquant l'histoire de la ville de Moissac depuis sa création au XVIIIe siècle

    Construit entre 1864 et 1866 sur les nouveaux boulevards qui entourent le cœur de la ville de Moissac, le palais de justice a été conçu par Théodore Olivier. Cet architecte a été notamment choisi par Viollet-le-Duc pour participer à la restauration de l'abbatiale de Moissac. Doté d’une façade néo-classique et basé sur un plan régulier construit autour de la salle d’audience, le palais a pour fonction de renvoyer l’image de la justice. Il comprend un escalier monumental spectaculaire, dominé par un fronton triangulaire sculpté de plusieurs niveaux de corniches et bandeaux, intégrant une horloge et l'inscription « Palais de Justice ». La façade comporte également quatre paires de pilastres et une paire de colonnes cannelées surmontée de chapiteaux ioniques. Le tribunal n'est plus en fonction depuis 2002 et a accueilli quelques visiteurs avant d'être définitivement fermé au public.

    La mobilisation : restaurer cet établissement public important

    Une étude a été lancée dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Plusieurs hypothèses ont été posées, de l’équipement public à des utilisations commerciales, sans qu’un investisseur ne se manifeste. Le tribunal se trouve dans une zone bleue du plan de prévention des risques d’inondations, ce qui permet d’envisager un projet d’hébergement. Cet édifice remarquable est situé sur un emplacement stratégique dans la ville, à 400 m de l'abbaye, classée au patrimoine mondial de l'Unesco au titre des chemins de Compostelle, qui reçoit 70 000 visiteurs par an, proche des berges du Tarn et d'un parking de 280 places.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 01/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous