C'est vers 960 qu'une petite communauté de moines bénédictins s'installe à Ternay sous le patronage de Mayol (ou Mayeul) 4ème abbé de Cluny, et fonde le prieuré Saint-Pierre. La construction de l'église a commencé, semble-t-il, dans la seconde partie du XIème siècle. Elle est dédiée à Mayol, personnage dont la légende rapporte qu'il fit jaillir une fontaine miraculeuse à quelques pas de l'église, rendant la vue à un aveugle.

L'ancien prieuré de Ternay situé dans le centre bourg historique se compose de l'église, de bâtiments conventuels, de l'ancien cloître, d'un presbytère, ainsi que de murs d'enceinte clôturant le jardin. Le tout sur un promontoire dominant la vallée du Rhône, ce qui fait de cette église romane l'une des plus vue de France.

Médias

Nature des travaux

L'ensemble arrive aujourd'hui en limite d'entretien. Le temps et les intempéries ont fait leur oeuvre: les couvertures du presbytère sont à refaire, les façades présentent de grandes fissures. La restauration des huisseries fera réapparaître les fenêtres à meneaux d'origine et apportera des économies d'énergie, plus de confort et plus de charme au bâtiment.

L'urgence a nécessité la reprise du parvis de l'église en février 2016. Consciente de la richesse de ce patrimoine, la commune a intégré le presbytère dans une vaste opération de restauration et de mise en valeur conduite par Didier Repellin, architecte en chef des munuments historiques.
Les couvertures, huisseries et façades, ainsi que l'intérieur du presbytère seront rénovés. Les murs de soutenements seront repris.

La souscription est lancée dans un premier temps pour la restauration du clos et couvert de la partie Est du presbytère (estimatif de 356 000 euros HT).

Par vos dons, vous contribuerez à projet de remise en valeur et aiderez la municipalité à sauver ce patrimoine!

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine