• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • AQUEDUC ROMAIN DU GIER A CHAPONOST

    Restauration de la totalité des arches de l’aqueduc romain du Gier à Chanopost dans le Rhône pour faire de ce patrimoine historique exceptionnel un lieu culturel et touristique incontournable.

    Soutenus par Mission Patrimoine
    Collecte en cours
    AQUEDUC ROMAIN DU GIER A CHAPONOST
    missionBernSvg
    pinMapSvgCHAPONOST
    514 138mobilisés
    97 153de dons
    sur 100 00098%
    330 donateurs663 jours restants
    Soutenir ce projet
    Le projet
    Les commentaires
    2
    Partager ce projet

    Restaurer les arches de l’aqueduc romain du Gier à Chanopost

    Vestige romain du Ie et IIe siècles de notre ère, l’aqueduc romain du Gier à Chaponost et ses arches présentent de fortes dégradations du fait de l’érosion et de restaurations antérieures successives. En 2008, une étude préalable menée par l’architecte en chef des monuments historiques avait identifiée comme « mauvais » l’état de certaines arches. Les maçonneries étant exposées aux intempéries, la ruine de l’édifice s’est poursuivie. Pour limiter l’érosion, des travaux d’entretien ont été réalisés en 2016 sur les piles présentant une urgence sanitaire afin de limiter les infiltrations d’eau. Les mortiers anciens et ceux des campagnes de restauration des années 1910, 1935 et suivantes se sont dégradés, fissurés. Au-delà de leur aspect inesthétique, ils ne permettent plus d’assurer l’étanchéité sur les niveaux supérieurs de maçonnerie de l’ouvrage. Les vestiges de l’aqueduc présentent également des désordres d’ordre structurel comme la disparition progressive du mortier des joints, l’effritement ou délitage des briques, le décollement de parements réticulés qui créent des chutes de pierres et d’enduits. Il y a donc aujourd’hui urgence à agir en restaurant par tranches les différentes arches pour que ce patrimoine puisse être transmis aux générations futures. 96 000 € ont été versés à la commune dans le cadre de la Mission Bern. Afin de poursuivre les efforts entrepris, la commune, porteuse du projet s’est fixée un objectif de collecte de 100 000 €.

    • Lancement de la souscription et appel aux dons2017
    • Restauration des arches 38 à 432020
    • Restauration des arches 44 à 512020
    • Restauration des 41 arches restantes et du réservoir de chasse et rampant pour maintenir en état la totalité de l’enfilade des 72 arches du site du Plat de l’Air

    Un vestige historique unique

    Bâti entre le Ie et le IIe siècle de notre ère, sous le règne de l’empereur Hadrien, l’aqueduc romain du Gier alimentait en eau la ville antique de Lugdunum. Il est le 4e et dernier aqueduc construit pour alimenter la ville. Avec ses 86 km de long c’est un des plus longs aqueducs romains connus. Cette construction avait pour fonction d’amener l’eau du Gier à Lyon depuis Izieux, près de St-Chamond dans la Loire où il captait l’eau du Gier. Il parcourait 86 km, dont 6 sur la commune de Chaponost, avec une alternance de sections enterrées et aériennes permettant de gérer la variété du relief. Il traverse 23 communes : 11 dans le département de la Loire et 12 dans le département du Rhône. C’est l’une des plus importantes réalisations romaines dans le domaine hydraulique et l’une des plus grandes au monde. C’est un vestige archéologique unique au monde qui lui a valu d’être inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques concernant les 72 arches du Plat de l’Air, là où le siphon du rampant du Plats de l’Air est classé au titre des monuments historiques.

    La ville de Chanopost et ses habitants mobilisés pour valoriser l’aqueduc

    La mobilisation autour de l’aqueduc va bien au-delà des campagnes de restauration et de souscription populaire et de mécénat. La ville intervient sur plusieurs fronts afin de faire rayonner ce patrimoine qui mérite d’être très largement connu au-delà de la commune. Ainsi, un carnet de timbres collectors, à l’effigie de l’aqueduc, a été créé au printemps 2017 et mis en vente à l’office du tourisme, en mairie et chez des commerçants. Au-delà des acteurs publics qui ont été largement sollicités tels que la DRAC, la Région, le Département, le Syndicat de l’aqueduc, la commune s’est engagée dans une démarche volontariste d’appel aux dons avec le lancement d’une première campagne de souscription publique dans le cadre d’une convention avec la Fondation du patrimoine en 2016. Cette convention a été renouvelée en septembre 2017 à l’occasion des Journées Européennes du Ppatrimoine. La vile de Chaponost souhaite valoriser l’aqueduc en s’engageant dans un vaste programme de restauration pour pouvoir transmettre ce patrimoine exceptionnel aux générations futures, développer le tourisme de la région, et faire du secteur du Plat de l’Air un espace touristique aménagé, pour qu’il devienne un lieu référent et incontournable de représentations de spectacles vivants. Chaponost se mobilise fortement pour sensibiliser la population, les acteurs économiques et politiques pour que ce projet devienne bien plus qu’un projet de territoire.

    Les partenaires

    Partager ce projet
    Mise à jour le 26/01/2021
    missionBernSvg

    La mission patrimoine confiée à Stéphane Bern contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vos contreparties

      Pour 1€

      checkmarkSvgLe nom de tous les donateurs (particuliers ou entreprises mécènes) sera inscrit sur une plaque de remerciements érigée près de l’aqueduc.

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous