• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Le bateau-école MH Tarzan à Sète

    Ancien gréement traditionnel méditerranéen pour la pêche des éponges à la voile, le bateau MH Tarzan, doit être restauré dans son état d’origine

    Bateau
    Collecte en cours
    Bateau école Tarzan

    © Association LES AMIS DU TARZAN

    pinMapSvgSETE
    11 581
    65 980

    17%

    73 981

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les actualités
    1
    Les commentaires
    4
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : Sauver un bateau d’exode des Tunisois de juillet 1957, construit pour pêcher l’éponge à la voile

    Le bateau Tarzan, dernier exemplaire des goélettes italiennes construites en 1950, à Sfax en Tunisie (sous protectorat français), utilisé pour la pêche des éponges en Méditerranée, il sera rapatrié à Narbonne dans l’Aude pour y être restauré dans son état d’origine et sera ensuite utilisé en bateau-école. Il est actuellement hors d’eau sur un chantier naval en Bretagne.

    L’association « Les Amis du Tarzan » est consciente des travaux conséquents pour pouvoir restaurer ce bateau. La restauration du MH Tarzan est envisagée dans le cadre d’une collaboration avec un chantier d’insertion, sous la direction de M. Yann Pajot, charpentier de marine agrée DRAC Occitanie au sein du Conservatoire Maritime et Fluvial des Pays du Narbonnais. Le programme des travaux de ce bateau classé au titre des Monuments Historiques s’étend sur 6 ans de 2022 à 2028.

    La restauration devra préserver l’authenticité des matériaux et des techniques d’origine tout en respectant les exigences liées aux normes de navigation en N.U.C et à son classement aux Monuments Historiques. Une partie de vos dons a permis le déplacement du bateau de Locmariaquer à Brest en 2016. Le reste doit être complété pour assurer le transport du bateau MH Tarzan au chantier naval du CMFPN de Narbonne pour entreprendre sa restauration. Les travaux envisagés abordent notamment la mise en état pour la navigation.

    La restauration du Tarzan s'effectuera en 6 phases. Aidez-nous à poursuivre l’aventure de la restauration du bateau MH Tarzan !

    • 2009

      Date de l'inscription aux Monuments Historiques

    • Février 2014

      Acquisition pour un euro symbolique du MH Tarzan par l’association “Les amis du Tarzan”

    • Novembre 2015

      Lancement de la première souscription entre l’association et la Fondation du patrimoine

    • 2016

      Déplacement du bateau de Locmariaquer à Brest

    • Juin 2020

      Lancement de la seconde souscription et appel aux dons en vue de financer la restauration du bateau

    • 2022

      1ère tranche de travaux 31 699 € Rapatriement à Narbonne pour sa restauration au CMFPN dans le cadre d'un programme d'insertion

    • 2023

      2ème tranche travaux de structure axiale et membrage, réalisés sous la houlette de Mr Yann Pajot expert maritime pour la Drac Occitanie et responsable du Chantier d’Insertion

    • 2024

      3ème tranche : Travaux de bordage et remplacement des serres d'emplanture

    • 2025

      4ème tranche : Travaux de barrotage, pont, pavois, peinture et aménagement (1ère partie)

    • 2026

      5ème tranche : Travaux d'aménagement (2ème partie) et mature (1ère partie)

    • 2027

      6ème tranche : Travaux mature (2ème partie) et Mise à l'eau en Occitanie

    Le lieu et son histoire : Exode de Sfax (Tunisie) à Sète, un périple Méditerranéen

    L’histoire du bateau Tarzan démarre en Tunisie plus précisément à Sfax en 1950, où il pêche l’éponge à la voile. En juillet 1957, il échappe à la nationalisation de la flotte de pêche. Commence alors l’Exode, emportant marins, femmes et enfants, il participe, avec d’autres bateaux de la famille à une navigation mouvementée de trois semaines en mer Méditerranée jusqu’au port de Sète dans le département de l’Hérault où il demeurera… Consigné à quai pendant deux années.

    Il participera aux campagnes de pêche sétoise, à partir de 1960, jusqu’en 1980. Il sera classé au titre des Monuments Historiques en octobre 2009.

    MH Tarzan est le dernier survivant d’une flotte de Gangaviers méditerranéens. Il est le témoin de son époque, par sa multiple identité exprimée par sa carène napolitaine, son gréement oriental et son activité de pêche « à l’éponge à la Gangave » (Gangave, ancêtre du chalut). Originalement conçu pour la pêche à l’éponge à la voile à Sfax en Tunisie, il sera transformé en chalutier et pêchera le poisson à Sète. En décembre 2012, le bateau est convoyé à Locmariaquer dans le Morbihan. Il s’inscrit dans un projet de restauration avec le Fonds de Dotation des bateaux du Patrimoine… Le Président, un escroc, partira avec les fonds dédiés à la restauration et le bateau sera abandonné à son triste sort, avant d’être repris en 2014 par l’association « Les Amis du Tarzan ».

    La mobilisation : l’association « Les Amis du Tarzan » mobilisée autour du projet

    Dès que l’association « Les Amis du Tarzan » acquiert le MH Tarzan, les bénévoles se sont mobilisés à l’étude de sa remise en état. Pour aider au financement, une souscription avec la Fondation du patrimoine est lancée en 2015. Elle permit de faire transporter le bateau abandonné à Locmariaquer, jusqu’à Brest, sur le chantier naval du Guip. Le MH Tarzan fut présenté lors des Fêtes de Brest de 2016 dans la recherche de financement, il y est à ce jour toujours sauvegardé. Ces bénévoles, nourris de compétences maritimes par une première expérience pédagogique sur le précédent bateau-école de l’association nommé « Soliman », espèrent faire vivre au MH Tarzan le même destin.

    Remis en état, le MH Tarzan fera découvrir la voile traditionnelle, la sociologie des métiers de la mer et la connaissance du milieu marin. Il pourra se joindre aux rassemblements et régates de voiliers traditionnels. Il est d’ores et déjà invité à participer à l’aventure périodique des Tall Ships, course internationale de grands voiliers-écoles, qui embarquent du grand public et, permet de former les jeunes aux métiers de la mer.

    Les partenaires

    Fondation TotalEnergies
    https://foundation.totalenergies.com
    Tableau de Madame de Saint Balmont au château de Thillombois
    ASSOCIATION CULTURELLE DES AMIS DU TARZAN
    http://www.lesamisdutarzan.info
    Partager ce projet
    Mise à jour le 15/11/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 850 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact