• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Canon de la casemate Moselle de la batterie de l’Eperon à Frouard en Meurthe-et-Moselle

    Participez à la remise en état de marche d’un canon de la batterie de l’Eperon, annexe du fort de Frouard ayant appartenu au système défensif de Toul voulu par Séré de Rivières.

    Fort
    Collecte en cours
    Canon de la casemate Moselle de la batterie de l’Eperon à Frouard en Meurthe-et-Moselle

    © ASPFF

    pinMapSvgFROUARD
    3 450
    15 000

    23%

    15 450

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : remettre en état de marche un canon

    L’Association de Sauvegarde du Patrimoine Fortifié de Frouard (ASPFF) œuvre depuis 2006 à la remise en état de la batterie de l’Eperon, annexe du fort de Frouard. Petit à petit, les bénévoles redonnent vie à cet ensemble fortifié construit entre 1879 et 1883.

    Aujourd’hui, le projet consiste en la création de deux treuils de manœuvre qui serviront à la manutention de l’obturateur de la casemate Moselle. Cette dernière est armée d’un canon de 155 mm Long De Bange monté sur un affût, déjà restauré par l’association. Des pièces métalliques seront réalisées comme des supports de canon et les roues de l’affût qui servaient au recul lors de la mise en arme. Enfin, une table d’orientation sera mise en place et permettra aux visiteurs de comprendre la place stratégique de la batterie de l’Eperon.

    • Décembre 2021

      Lancement de l'appel aux dons

    • Début 2022

      Début prévisionnel des travaux

    • Début 2023

      Fin prévisionnelle des travaux

    Le lieu et son histoire : un ouvrage fortifié pour défendre la vallée

    La batterie de l’Eperon, du fait de son emplacement, a un rôle que l’ouvrage fortifié de Frouard ne peut assumer correctement : la protection des nœuds de communication des vallées de la Meurthe et de la Moselle, des voies ferrées Paris-Strasbourg, du canal de la Marne au Rhin et de la route nationale Besançon-Metz.

    Construite entre 1879 et 1883 pour défendre la frontière contre l’Empire allemand, elle se situe sur un éperon rocheux, d’où son nom. De forme triangulaire et d’une surface de 28 000 m2 avec une façade de gorge pseudo-bastionnée, elle est entourée d’un fossé creusé directement dans la roche. D’abord réalisée en maçonnerie, la batterie est modernisée de 1890 à 1894 et de 1901 à 1907, suite à la crise de l’obus torpille.

    L’ouvrage regroupe en un même lieu un très grand nombre d’éléments spécifiques du système de défense Séré de Rivières. On y trouve : deux exceptionnelles casemates Mougin modèle 1880 (les seules en Lorraine), 4 abris béton pour 8 canons de 95, les 3 premiers observatoires cuirassés de l’époque et surtout le dernier exemplaire français d’une tourelle à éclipse Galopin modèle 1890 de 250 tonnes.

    La mobilisation : l’association au service du patrimoine militaire

    Les bénévoles de l’ASPFF ont déjà travaillé près de 76 000 heures pour remettre la batterie de l’Eperon dans un état proche de l’originel. Ils ont débarrassé tout le site des arbres, arbustes, broussailles qui y poussaient et rendu accessible les lieux aux visiteurs avec la mise en place de plus de 90 points lumineux. La tourelle aujourd’hui est visitable car un nouveau plancher en chêne remplace celui d’origine qui était en très mauvais état. D’autres éléments divers détruits au fil des ans (volets blindés, portes en métal, grilles, cloisons des chambrées, etc.) ont été recrées et remis en place par les bénévoles.

    Le travail des bénévoles est considérable mais les moyens financiers de l’association sont insuffisants pour ce qu’il reste encore à faire. C’est pourquoi l’ASPFF fait appel à la Fondation du patrimoine et à la générosité de tous pour l’aider à faire revivre l’exceptionnel ouvrage fortifié de la batterie de l’Eperon.

    Les partenaires

    Région Grand Est
    Partager ce projet
    Mise à jour le 13/09/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact